Éducation, Santé

112 capteurs de CO2 installés dans les écoles de Roanne

Publié le   Lecture 48 sec

Après l’installation des purificateurs d’air dans les cantines et la mise en place d’un protocole sanitaire exigeant, la Ville de Roanne, soucieuse du bien-être et de la santé des élèves et des personnels des écoles, installe cette semaine 112 capteurs de CO2 dans ses 16 groupes scolaires.

Un investissement de 24 950 €, assorti d’une aide de l’État à hauteur de 5000 €. Chaque classe sera ainsi dotée d’un capteur pour garantir une bonne qualité de l’air intérieur et des conditions d’enseignement optimales.

« La propagation du Covid sur l’ensemble du territoire et la fermeture de 69 classes en décembre a conduit à aller plus loin dans la lutte contre ce virus. La surveillance du CO2 devait être renforcée », explique Catherine Dufossé, adjointe au maire de Roanne en charge des affaires scolaires.

Avec un système immunitaire et respiratoire en développement, les jeunes enfants sont particulièrement sensibles aux pollutions présentes dans leur environnement. Aussi, le maintien du CO2 à un niveau acceptable vise à contrôler un bon renouvellement de l’air et diminuer le risque d’accumulation de la charge virale dans l’atmosphère.

À l’aide d’un signal sonore, les capteurs indiqueront si la centration de CO2 (vert, orange ou rouge) nécessite une ventilation.