Petite enfance, enfance, jeunesse

Accompagner les parents dans toute l'agglomération

Début 2023, à Renaison et à La Pacaudière, Roannais Agglomération a créé deux nouveaux Lieux d’accueil enfants parents (LAEP), s’ajoutant à ceux de Riorges et de Mably. Objectif ? Soutenir la parentalité et la socialisation des enfants âgés de 0 à 6 ans, y compris en milieu périurbain.

Publié le   Lecture 1 min 9 sec

Un nouvel espace de soutien à la parentalité en milieu rural ! Ouvert le 2 février, le Lieu d’accueil enfants parents (LAEP) de La Pacaudière a été inauguré le vendredi 17 mars, en présence de Clotilde Robin, vice-présidente déléguée aux actions sociales, David Dozance, conseiller communautaire délégué à la petite enfance-jeunesse et Jacques Troncy, maire de la commune. C'est le quatrième sur le territoire avec ceux de Renaison (ouvert le 13 janvier), de Mably et de Riorges.

REPONDRE AU BESOIN DE PROXIMITE DES FAMILLES

Les LAEP ont pour vocation d’être des lieux pertinents d’échange, d’écoute et de prévention. Ils accueillent aussi bien les futurs parents que les enfants de moins de 6 ans, obligatoirement accompagnés d’un adulte référent. Et ce, gratuitement, anonymement, sans inscription ni rendez-vous. Avec l'ouverture de ces deux nouveaux LAEP à Renaison et à La Pacaudière, offrant la présence systématique de deux professionnels de la petite enfance, Roannais Agglomération répond au besoin de proximité des familles au-delà du centre urbain.

UNE PLUS-VALUE DANS LES RELATIONS ENFANTS-PARENTS

Pour Clotilde Robin et David Dozance, « pousser la porte d’un LAEP n’est en rien stigmatisant, car ses objectifs sont multiples : accompagner de façon précoce la fonction parentale, favoriser l’autonomie des enfants ou encore participer à la lutte contre l’isolement social. » Et d'ajouter qu’avec le confinement strict du printemps 2020, « la fermeture temporaire des LAEP de Riorges et de Mably a lourdement pesé. La plus-value qu’ils induisent dans les relations enfants-parents nous a donc incités à étendre leur rayonnement au-delà de la ville. Nous avons alors travaillé de concert avec les deux communes concernées pour que ces nouveaux centres voient le jour. »

DES LIEUX D’ACCUEIL OUVERTS À TOUS

Sans être ni des ludothèques, ni des haltes-garderies, ni des centres de loisirs, les LAEP sont des espaces conviviaux, paisibles et sécurisés où les liens se tissent, au gré des questions, aussi anodines soientelles. Tous les thèmes liés à la parentalité y sont abordés, sans jugement et en toute confidentialité. Comme en témoignent des parents : « C’est un bon tremplin pour passer de la maison à une vie sociale, aussi bien pour les petits que pour les grands. C’est un lieu où l’on trouve une écoute lors des moments difficiles. »

Toutes les infos sur les LAEP