Actualités
Ville de Roanne

BALADE PATRIMONIALE : CHAPELLE SAINT-MICHEL

Fruit du travail collaboratif réalisé à l’initiative du Conseil de quartier Centre et mené avec les services municipaux et l’Office de Tourisme de Roannais Agglomération, des totems illustrés valorisent dans nos rues les sites et bâtiments remarquables de la Ville de Roanne. À l’heure du confinement, une Balade patrimoniale virtuelle s’impose pour se replonger dans l’histoire de la commune et redécouvrir ses trésors architecturaux. Aujourd’hui, nouvel arrêt : la chapelle Saint-Michel

Connue des Roannais sous le nom de « Chapelle du lycée Jean-Puy », elle fut bâtie entre 1617 et 1626. Il s’agissait alors de doter le collège, nouvellement fondé par Pierre Coton et son frère Jacques, sieur de Chenevoux, d’un lieu de culte.

Le jésuite Etienne Martellange en fut l’architecte. Ses nombreux croquis conservés à la Bibliothèque nationale permettent de constater que le monument n’a subi aucune transformation importante depuis sa construction. On peut noter une parenté de style avec l’église-mère de l’ordre érigée à Rome : le Gesù.

La façade, à l’aspect sévère selon l’esprit de la Contre Réforme, s’oppose à l’exubérance de l’art baroque. A l’intérieur, huit fenêtres éclairent une nef unique, bordée de chapelles peu profondes. Le transept imposant offre aux fidèles une bonne visibilité des cérémonies.

Le visiteur peut être surpris par l’impression de grandeur et la richesse des décors, notamment les peintures en trompe-l’œil de la chapelle.

Confesseur des rois Henri IV et Louis XIII, Pierre Coton meurt à Paris alors que la construction s’achève. Inhumé en 1630 dans le caveau à l’avant chœur de la chapelle, il y est rejoint par son frère quelques années plus tard. Ce dernier, Chevalier de l’Ordre de St Michel, aurait pu choisir le Saint pour patron.