Actualités
Roannais Agglomération

BALADE PATRIMONIALE : LA CHAPELLE SAINT-SULPICE

Propriété de la commune de Villerest, c’est probablement l’un des plus anciens édifices religieux du Roannais. Construite sur les hauteurs qui dominent la vallée de la Loire, la chapelle Saint-Sulpice a sans doute été édifiée au XIIe siècle, à l’emplacement d’une villa gallo-romaine…

Elle nous contemple du haut de ses neuf siècles, seule au milieu de son enclos arboré, correspondant à l’ancien cimetière. Dédiée à Saint-Sulpice, évêque de Bourges, la chapelle est en fait l’ancienne église d’une paroisse disparue au début du XIXe siècle, absorbée par sa voisine Villerest.

UN TRÉSOR DE L’ART ROMAN

Ayant subi peu de transformations au cours de sa longue existence, elle nous livre un magnifique témoignage de l’architecture romane, caractérisée par sa sobriété et son équilibre. À l’image de son abside primitive, éclairée par d'étroites baies dont la taille augmente du Nord au Sud. C’est seulement au XVIIe siècle qu’elle subit des modifications notables, sous l’impulsion des puissants voisins, seigneurs de Champlong. Une sacristie voûtée est ajoutée et un nouveau porche est réalisé en pierre de Charlieu. C’est à cette époque également que les anciennes peintures médiévales sont recouvertes par un nouveau décor.

DES PEINTURES DU XIIE SIÈCLE DÉCOUVERTES

Inutilisée au XIXe siècle, la chapelle Saint-Sulpice s’est progressivement dégradée. C’est à la fin des années 1920 qu’elle retrouve une deuxième jeunesse. Malheureusement, là encore, la restauration de cette époque a recouvert tous les anciens décors par un badigeon blanc. En 1993 et en 2009, des sondages effectués sur les murs du chœur révèlent l'existence des peintures médiévales. En 2014, une première tranche de travaux dans l’abside permet de mettre au jour un véritable trésor pictural ! Qu’il s’agisse du remarquable bestiaire et de l’étonnant décor floral stylisé du cul-de-four*, datés du XIIe siècle, ou de l’impressionnante effigie du XIVe siècle de Saint-Sulpice découverte sur l’intrados** d’une baie.

LANCEMENT D’UNE SOUSCRIPTION

Quoiqu’exceptionnelles, ces peintures ont besoin d’être restaurées. Une tâche indispensable pour la mise en valeur de l’édifice, désaffecté au culte en 2010 et inscrit aux Monuments Historiques en 2014. Créée en 2009, l’association « Les Amis de la chapelle Saint-Sulpice » poursuit un double objectif : restaurer l’édifice et proposer des animations dans ce joyau de l’art roman : expositions, concerts... Une deuxième tranche de travaux devrait suivre prochainement.
Une souscription a été lancée pour collecter des fonds. Reconnue d’intérêt général en 2018, l’association est habilitée à recevoir les dons défiscalisables.

Plus d’infos sur amisdelachapelle.sitew.fr 

 

*Cul-de-four : demi-coupole                                   
**Intrados : face inférieure d'une voûte

Sources : amisdelachapelle.sitew.fr ; villerest.fr