Actualités
Ville de Roanne

BALADE PATRIMONIALE : LA MAISON DECHELETTE

Fruit du travail collaboratif réalisé à l’initiative du Conseil de quartier Centre et mené avec les services municipaux et l’Office de Tourisme de Roannais Agglomération, des totems illustrés valorisent dans nos rues les sites et bâtiments remarquables de la Ville de Roanne. Replongez dans l’histoire de la commune et redécouvrez ses trésors architecturaux. Aujourd’hui, nouvel arrêt sur la maison Déchelette.

Bâti sur la place du marché en 1884 par l’architecte Paszkowicks aux frais d’Eugène Déchelette, riche industriel roannais du tissage, ce bel hôtel particulier de style Renaissance est appelé d’abord Château Déchelette.

Découvrons son architecture !

Levez les yeux sur les matériaux utilisés lors de sa conception, à l’instar de la pierre dorée de St Maurice-lès-Châteauneuf (à 30 km de Roanne) afin de composer sa façade, ou les tuiles vernissées colorées pour composer le toit.

En façade, au premier étage, admirez le balcon, dont les losanges ont été martelés. Au centre, le « D » du propriétaire est encadré de deux dragons qui se font face. Au-dessus des fenêtres du deuxième étage, on note par ailleurs la date de construction de la Maison : « AD MDCCCLXXXIV» : ANNO DOMINI 1884 - en l’année du Seigneur 1884 -.

Au-dessus du portail, un mascaron (ornement représentant généralement un masque) prend la forme d’une tête de faune tandis que, de chaque côté, deux têtes de lion surmontent les arrondis de fenêtres. À droite et à gauche de ces têtes ? Une coquille Saint-Jacques.

Au sommet de l’édifice, une lucarne pignon surmontée d’un linteau ouvragé, est flanquée de petites arcades soutenues par des colonnettes.

Une porte cochère permet d’accéder à la cour, où l’on peut admirer huit fenêtres à meneaux encadrées par deux tours symétriques. De chaque côté de cette cour, on compte sept arcades dont l’une avec une porte à fronton triangulaire. À gauche, ce même fronton surmonte une ancienne fontaine.