Actualités
Ville de Roanne

BALADE PATRIMONIALE : LE PALAIS DE JUSTICE

Fruit du travail collaboratif réalisé à l’initiative du Conseil de quartier Centre et mené avec les services municipaux et l’Office de Tourisme de Roannais Agglomération, des totems illustrés valorisent dans nos rues les sites et bâtiments remarquables de la Ville de Roanne. À l’heure du confinement, une Balade patrimoniale virtuelle s’impose pour se replonger dans l’histoire de la commune et redécouvrir ses trésors architecturaux. Aujourd’hui, nouvel arrêt : le Palais de justice !

En 1632, les Ursulines, association charitable s’occupant des pauvres, des malades et de l’éducation des jeunes filles, font édifier ce bâtiment sous la direction de Marie Lenoir, Roannaise de naissance et filleule de Jacques Coton de Chenevoux.

A la Révolution, leurs biens sont confisqués. Le couvent devient prison et la chapelle, grenier à fourrage. En 1793, le citoyen Blanc fonde une fabrique de platine de fusils.

En 1810, la Ville de Roanne rachète l’ensemble et y installe le tribunal civil en 1820. Un tribunal de commerce remplace la chapelle en 1869.
Dès 1911, l’ancien presbytère déménage derrière l’église. Il laisse place à la bibliothèque municipale et à la bibliothèque populaire.

Restauré en 1957, le bâtiment présente une longue façade à trois étages, décorée d’un attique triangulaire surmontant un grand portail de pierre jaune.
La partie nord restera une prison jusqu’en 2008. C’est ici que furent tournées en 1990 quelques scènes du film Uranus de Claude Berri, avec Gérard Depardieu.

Dans la nuit du 14 novembre 1996, le bâtiment est victime d’un incendie criminel qui détruira 600 m² de toitures, ainsi que les archives du Parquet. Les coupables ne seront jamais connus. L’aile gauche atteste de ce fait  d’une rénovation assez peu conventionnelle.