Actualités
Ville de Roanne

BALADE PATRIMONIALE : RUE ALSACE-LORRAINE

Fruit du travail collaboratif réalisé à l’initiative du Conseil de quartier Centre et mené avec les services municipaux et l’Office de Tourisme de Roannais Agglomération, des totems illustrés valorisent dans nos rues les sites et bâtiments remarquables de la Ville de Roanne. Replongez dans l’histoire de la commune et redécouvrez ses trésors architecturaux. Aujourd’hui, arrêtons-nous sur la rue Alsace Lorraine.

À l’origine simple chemin de communication avec la Côte roannaise, cette voie devient au fil du temps la principale artère entre la ville de Roanne et le faubourg Mulsant.

Le 14 novembre 1918, le conseil municipal décide : « … que, pour fêter le retour de nos frères d’Alsace-Lorraine dans la grande famille française, la rue de la Côte à Roanne portera dès aujourd’hui le nom de « rue d’Alsace-Lorraine » ». Les édiles roannais tournent ainsi la page de la guerre et projettent la cité vers l’avenir.

La largeur de la rue, qui rejoint le jardin des promenades, est doublée entre 1903 et 1905, puis portée à 14 m. En 1933, on démolit la vieille poste et la fontaine qui se trouvaient vers le carrefour, ce qui permet d'offrir aux passants une vue sur la sous-préfecture et ses jardins.

En ville, le tramway dessert cette voie comme d’autres de ses voisines de 1901 à 1949.

Les beaux immeubles qui bordent la rue côté sous-préfecture ont été construits après 1905. Par ailleurs, poussez la porte du couloir du n°26 : de l'autre côté de la rue, découvrez dans une arrière petite cour, cinq pierres sculptées, qui seraient les vestiges de l'ancienne chapelle du château de Champrond, domaine sur lequel a été construit le lycée Jean-Puy.