Actualités
Institution, Ville de Roanne

Capture de chats errants

Conformément à la réglementation en vigueur, la Ville de Roanne organise une capture de chats errants, non identifiés, en surnombre, du lundi 16 septembre 2019 à partir de 5h au mercredi 25 septembre 2019 à 20h.

Les secteurs concernés seront notamment :

  • Quartier Arsenal, bd Hélène Boucher, rue Antoine de St Exupéry, Av de Verdun, rue de Bapaume
  • Quartier du Parc, rue de la Fibranne
  • Quartier Clermont, rue et impasse Victor Dupré
  • Quartier Paris, Rue Edgar Quinet
  • Quartier Bords de Loire, Quai commandant Lherminier, rue des Charpentiers , rue Michel Devillaine, zone de Varennes
  • Quartier Charlieu, rue de Charlieu,
  • Quartier Centre, Rue de Sully,
  • Secteur Mulsant, av du Grand Marais rue Jean Mermoz rue Mulsant

Cette capture a pour objectif de préserver la salubrité et la santé publiques en limitant la prolifération non contrôlée de ces animaux.

La Ville de Roanne précise que les animaux errants capturés seront stérilisés/castrés, et identifiés au nom de la fondation 30 millions d’amis et qu’ils ont vocation à être remis sur les sites d’origine, afin notamment de prévenir la venue d’autres animaux errants.

Les propriétaires de chats domestiques devront prendre note de ces dates, afin de prendre toutes les dispositions nécessaires pour éviter que ces derniers ne soient capturés en lieu et place des animaux errants (par exemple, en les gardant si besoin en intérieur).

Il est rappelé toutefois aux propriétaires d’animaux domestiques éventuellement capturés, que leur animal leur sera rendu sous réserve de justifier de leur propriété et de s’acquitter des frais de stérilisation, vaccination et identification effectués si besoin par l’Arche de Noé, association assurant la fourrière dans le cadre de cette opération.

Cette association est située 11 allée Jules Clerjon de Champagny à Roanne et peut être contactée au 04 77 70 73 59.

Par ailleurs, il est rappelé que le nourrissage non encadré  des animaux errants, entretient le développement d’une population animale non stérilisée, non soignée, donc potentiellement vectrice de maladies. La prolifération très rapide des chats errants, et leur absence de suivi vétérinaire, concourent à des situations susceptibles de porter atteinte à la salubrité et la santé publiques et à la santé animale.