Actualités
Environnement

De l’électricité verte pour les roannais

Éolien, méthanisation, solaire… l’Agglo mise sur les énergies renouvelables. Parmi les projets lancés, le chantier de la centrale photovoltaïque de Roanne avance à grands pas. Dès 2021, les Roannais pourront acheter l’électricité produite sur place.

Ce sera la première centrale solaire au sol du Roannais ! Un projet initié par votre Agglomération qui a fait de la transition énergétique une de ses priorités. Dès janvier 2021, notre collectivité deviendra ainsi productrice d’électricité verte, à travers Roannaise des Énergies Renouvelables, la société d’économie mixte qu’elle a créée.
Un portage unique en France ! D’ici 2023, avec le méthaniseur et les deux parcs éoliens (voir ci-contre), la centrale permettra de couvrir près de 20 % de la consommation énergétique du territoire par des énergies renouvelables locales (contre 12 % actuellement).

16 650 PANNEAUX PHOTOVOLTAÏQUES

Le chantier a débuté fin mai par la pose de 1,8 km de clôtures ceinturant une zone de 7,5 ha, située à Roanne, entre la caserne des pompiers et la station d’épuration, de part et d’autre de la rocade. En juillet a commencé la pose des 980 structures sur lesquelles seront installés à partir d’octobre les 16 650 panneaux photovoltaïques. Ils produiront 6 gigawattheures par an, soit l’équivalent de la consommation de 2900 habitants ! L’électricité sera revendue à un opérateur privé par Roannaise des Énergies Renouvelables, pour un chiffre d’affaires
estimé à 12,6 M € sur 30 ans. Dès le printemps 2021, les Roannais pourront souscrire un contrat auprès du fournisseur lyonnais Planète Oui pour bénéficier de cette électricité verte et locale.

LE POINT SUR LES AUTRES PROJETS DE L’AGGLO

Après les études et l’instruction par l’État, les parcs éoliens des Noës et d’Urbise sont désormais au stade de l’enquête publique. Dans deux ans, les deux parcs, prévoyant respectivement six et trois éoliennes, alimenteront plus de 26 000 habitants en électricité. D’ici 2023, un méthaniseur territorial sera installé près de la station d’épuration de Roanne. À partir de déchets, il produira deux millions de m3 de biogaz, correspondant aux besoins énergétiques de 4500 personnes. L’enquête publique s’est terminée début septembre. Le chantier commencera en 2021.