Actualités
Ville de Roanne

Effarouchement des étourneaux à Roanne

Entre juin et novembre 2017, la Ville de Roanne va lutter contre les étourneaux (effarouchement) sur différents sites de la Ville.

A partir du 15 juin et jusqu'au 30 novembre 2017, la Ville de Roanne va lutter contre les étourneaux (effarouchement) sur les sites suivants : 

  • Promenades,
  • Préfecture
  • Bd Baron du Marais,
  • Gambetta,
  • Camille Benoit,
  • Écoles ex maternelle Salengro, Berthelot, Mâtel, la Rochette, ex Livatte
  • Port,
  • Gendarmerie rue DOLET,
  • Cités nouvelle ( ex toit familial) : Cuvier, Branly,
  • OPAC JB Clément,
  • IUT Mendes France,
  • ARVEL (rue des thermes romains),
  • rues C Chaplin, Aubert, Musset, Bodet, Aras, quartier Bapaume,… 

L’effarouchement se pratique le soir pour  faire changer de site aux étourneaux et le matin  pour leur rappeler de quitter le dortoir au plus tôt. Seule l’intervention du soir pose problème car à ce moment les agents utilisent des cartouches détonantes (jusqu’ à 800 en une semaine). Le temps d’effarouchement journalier est de 2 h.

Toutes les opérations débutent le lundi soir et se terminent, la plus part du temps, le jeudi soir. Exceptionnellement le vendredi si l’effarouchement a été perturbé (pluie) dans la semaine ou s’il y a eu de nouveaux arrivants entre temps.

Horaires d’intervention :

  • en juin et juillet de 21h à 23h
  • en août et septembre de 19h à 21h
  • en octobre et novembre18h à 20h30

L’étourneau (Sturnus Vulgaris) est un oiseau migrateur dont une partie de la population (environ 1000 oiseaux) s’est sédentarisée dans notre région. Fait tout à fait inhabituel cet hiver car une colonie très importante (entre 10 et 15000 volatiles) est restée sur et ceux-ci viennent dormir chaque soir en ville. Contrairement en été où ils privilégient les platanes,  ceux-ci ont élu domicile dans les résineux et autres persistants qui les protègent des vents froids. Les étourneaux s’alimentent la journée à la campagne et viennent le soir se rassembler dans les arbres, arbustes, haies…. C’est à ce moment-là que les nuisances sonores et olfactives se révèlent pour les riverains. 

Les étapes d'effarouchement :
En veillée : le 1er soir, l’effarouchement débute vers 19h30  jusqu’à 21h lorsque les étourneaux se sont endormis afin de les stresser au maximum sans qu’ils puissent se rendre sur un autre dortoir. Les autres soirs, vers 18h jusqu’à 21h l’opération empêche les oiseaux de se poser sur le site. Le soir, l’effarouchement s’effectue avec des cartouches détonantes et l’émission du cri de l’étourneau blessé.
La 2ème phase a lieu le matin vers 7H30-8h00 où l’opérateur « réveille » les étourneaux avec un enregistrement sonore qui reproduit le cri du geai qui est la sentinelle de la forêt prévenant d’un danger quelconque.