Actualités
Sport

Interview "Sous les paniers" avec Laurent Pluvy

À l’occasion de la reprise de la saison de basket, le coach choralien Laurent Pluvy a accepté de répondre à nos questions en 24 secondes… ou presque !

Question rebond : la Chorale a 80 ans. Quel regard portez-vous sur le club et son histoire ?

"Un club datant d’avant-guerre, c’est rare ! La Chorale est inscrite dans le paysage du basket français. Il y a ici une vraie identité et malgré les hauts et les bas, le club a toujours su rebondir. J’ai joué 20 ans à Villeurbanne, je n’ai jamais perçu Roanne comme « l’ennemi ». Au contraire, j’ai beaucoup d’attaches dans la région et je retrouve beaucoup de valeurs villeurbannaises ici."

Question lancer-franc : êtes-vous content du recrutement ?

"On est toujours content lorsqu’on choisit ses joueurs ! Nous avions besoin de joueurs référencés, nous les avons. Cinq sur les six nouveaux connaissent déjà le championnat et le dernier fait preuve d’une belle mentalité. Nos joueurs sont autonomes et matures. Ils sauront assumer leur contrat et les ambitions du club."

Question à 3 points : quels sont les points forts de l’équipe ?

"La connaissance du jeu ! Ce groupe sait se prendre en mains et assume déjà ses responsabilités. C’est ensemble qu’ils vont décider de ce qu’ils veulent. Et les résultats seront ceux qu’ils auront, ensemble, décidé d’avoir !"

Question buzzer : à quelle place souhaitez-vous voir la Chorale ?

"La plus haute possible ! Il n’y a aucune vérité dans ce championnat. Hormis Orléans et Nancy, qui ont une masse salariale quasi deux fois et demie supérieure à la nôtre et qui ont donc, sur le papier, les moyens de remonter très vite en Pro A, douze équipes peuvent prétendre au même objectif."