Jeunesse

La Cabane à Mathéron a retrouvé sa jeunesse

Engagée en 2018 par Roannais Agglomération, la reconstruction de la cabane à Mathéron aux Grands Murcins s’est achevée cet été ! C’est la fin de cinq années de chantier où se sont succédé 57 jeunes de 17 à 21 ans, dont 11 étrangers, qui ont ainsi contribué à la préservation de notre patrimoine.

Publié le   Lecture 1 min 18 sec

À quelques encablures de l’arboretum des Grands Murcins, au détour d’un sentier plongeant au cœur de la forêt, se dresse une vieille maison en pierre, entièrement rénovée. Devant, un panneau en bois portant la mention « Cabane à Mathéron »… Mystère !

Un peu d’histoire…

Cette « cabane », située sur les hauteurs de Renaison, est en fait une ancienne loge, constituée d'une cuisine et d'une chambre, construite vers 1850. Son occupant, Monsieur Mathéron, était un ramasseur de vipères connu dans toute la Côte roannaise. La cabane, qui servait ponctuellement d'abri aux vignerons, surplombait les vignes jusqu'au début du XXe siècle, avant d’être abandonnée…

Un siècle plus tard, en 2018, Roannais Agglomération décide sa reconstruction. Une opération d’abord menée dans le cadre de chantiers internationaux de jeunes, en partenariat avec l'association Concordia. Durant deux étés, de jeunes Italiens, Russes, Turcs, Espagnols et de jeunes Roannais se sont succédé pour reconstruire la cabane : tri, nettoyage des pierres, fondations, montage des murs, avec l’aide d’un animateur technique.

Une expérience valorisante pour les jeunes

En 2021, après une pause liée à la pandémie, le projet reprend grâce à la participation de jeunes Roannais, encadrés par des éducateurs de l'Anef et les formateurs de l'Afimab. Le chantier est toujours financé par Roannais Agglomération – à hauteur de 40 000 € –, avec l'aide désormais du Département dans le cadre du dispositif Chantier éducatif. En 2022, les murs sont achevés et le four retrouve son arrondi originel. L’année 2023 est principalement consacrée à la toiture, dont l’achèvement marque l’aboutissement du projet.

Le 14 septembre, lors d’une visite du site, en présence des animateurs ayant participé au chantier, Yves Perrin, vice-président délégué au tourisme, et David Dozance, conseiller délégué à la petite enfance-jeunesse, ont tenu à saluer « l’investissement et l’engagement des jeunes et de leurs formateurs tout au long de ce projet qui aura permis de sauvegarder notre patrimoine tout en offrant une expérience valorisante à tous ses participants. »