Actualités
Social, Institution, Ville de Roanne

La ministre de l’insertion Brigitte Klinkert à Roanne

Brigitte Klinkert, ministre déléguée chargée de l’Insertion, s’est rendue à Roanne ce jeudi 1er octobre. Elle a successivement visité la Mission locale, un chantier d’insertion sur les bords de Loire et l’association Biocultura. L’occasion pour Yves Nicolin de mettre en avant les actions de l’Agglomération dans le domaine de l’insertion !

Mission locale du Roannais

En déplacement dans le Roannais ce jeudi, la ministre Brigitte Klinkert a d’abord rencontré les acteurs et les bénéficiaires de l’Espace 2M (fusion de la Mission locale du Roannais et la MIFE), dont l’un des principaux financeurs est Roannais Agglomération.

L’occasion pour la structure, qui affiche des résultats très satisfaisants la classant parmi les meilleurs sur le territoire national, de présenter ses projets autour de l’insertion professionnelle et sociale (formations, emploi, alternance). L’Espace 2M a particulièrement vanté son projet de création d’une entreprise d’insertion autour de la production de farine.

Chantier d’insertion

L’après-midi, Brigitte Klinkert visitait un chantier d’aménagement des bords de Loire, au parc de Varennes. L’atelier porté par la Ville de Roanne et Roannaise de l’eau intègre des heures d’insertion afin de favoriser le retour à l’activité professionnelle des personnes éloignées de l’emploi. Et pour la ministre, « faire ici appel à des travailleurs en contrat d’insertion est une réussite ! ».

La Ville emploie des contrats d’insertion, dont la mission principale est l’entretien des espaces naturels, depuis les années 1990. Conduits par l’Atelier Chantier Insertion de Roannaise de l’eau depuis 2016, 12 contrats d’insertion sont mis à disposition de la municipalité au sein des équipes Bois et Parcs Paysagers et Désherbage. Depuis 2017, 6471,50 heures ont notamment été réalisées sur ce chantier par des contrats d’insertion, facilités par l’Agglo.

Biocultura

L’ultime visite de la ministre la menait du côté de Biocultura, qui contribue  à l’insertion sociale et professionnelle par le maraîchage biologique. En collaboration avec cette association, Roannais Agglomération a lancé son projet novateur de Parc agroculinaire où, d’ici 2025, pourront potentiellement être produits jusqu’à 400 tonnes par an de légumes bio, destinés à la restauration collective roannaise.