Actualités
Petite enfance, enfance, jeunesse

L’arc-en-ciel, une crèche haute en couleurs

Après huit mois de travaux financés par l’agglo, la crèche « L’ Arc-en-ciel » a ouvert ses portes le 4 septembre. Elle accueille
33 enfants dans les anciens locaux de l’école Berthelot à Roanne, entièrement réaménagés et rénovés.

Six dortoirs, deux salles de change, un espace restauration, une grande salle d’éveil et de motricité, un bureau, des vestiaires, une buanderie… Rien ne manque !

Sur 364 m², « l’Arc-en-ciel » offre des espaces de vie et de jeux colorés, accueillants, ouverts et modulables. Président de l’association Amicrero qui gère cette nouvelle crèche ainsi que trois autres sur Roanne, Laurent Grisiglione ne cache pas sa satisfaction.

Un investissement de 700 000 €

« Deux de nos crèches (Saint-Alban et Grand Marais), comptant chacune quinze places, se trouvaient dans des locaux obsolètes. Depuis longtemps, nous voulions les fusionner, rappelle-t-il. Lorsque Clotilde Robin, Vice-présidente de Roannais Agglomération en charge de la Petite enfance, en accord avec la Ville de Roanne, nous a proposé l’ancienne école Berthelot, suite à son regroupement avec l’école des Deux Faubourgs, nous n’avons pas hésité. La superficie, la cour, le fait de rester sur Mulsant… C’était parfait ! »

Pour transformer l’ex-école en crèche, les locaux ont été entièrement réaménagés et agrandis. Roannais  Agglomération a financé les travaux d’un montant de 700 000 euros, avec la participation du Département et de la Caisse d’allocations familiales. « Nous avons été associés à l’élaboration du projet et nos demandes ont pu être intégrées. Nous sommes très satisfaits du résultat », poursuit Laurent Grisiglione.

Trois places supplémentaires

Satisfaction aussi du côté des parents. « On voit que les locaux ont été pensés pour le bien être de l’enfant et, en tant que parent, c’est rassurant ! Et comme il y a plus d’enfants, il y a plus d’émulation et d’échanges », se réjouit Lise-Marie Soubagné. Pour Arnaud Béal, « ce sont des locaux plus grands, plus fonctionnels qui restent dans  l’esprit familial que nous connaissions. »

Côté élus, Clotilde Robin souligne que « ce projet est le fruit d’une excellente collaboration entre l’ensemble des partenaires. Il a permis la création de trois places supplémentaires et fait de cette crèche la plus grosse structure associative de l’agglomération. »