Environnement

Le méthaniseur de Roanne a été inauguré

Quand les biodéchets produisent du gaz vert… Initié par Roannais Agglomération, le méthaniseur implanté à Roanne a été inauguré le 29 novembre en présence de tous les partenaires du projet. Il produira chaque année 22 GWh de biométhane qui seront injectés dans le réseau. De quoi alimenter l'équivalent de 4500 habitants !

Publié le   Lecture 38 sec

Après deux années de chantier, le premier méthaniseur de la Loire porté par une collectivité a été inauguré ce 29 novembre à Roanne, le long du bassin de l’Oudan. Tous les partenaires du projet et leurs représentants étaient réunis pour l’occasion : Yves Nicolin, président de Roannais Agglomération, Daniel Fréchet, président de Roannaise de l’Eau, Laurent Alquier, directeur de l'agence Auvergne Nord-Loire Eau France de Suez, Frédéric Terrisse, directeur général adjoint d'Engie Bioz, Richard Molina, président de BM Environnement, Christophe Leroy, directeur territorial de GRDF, Sophie Rotkopf, vice-présidente de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, et Franck Dumaitre, directeur régional de l'Ademe. Ensemble, ils ont ouvert symboliquement la vanne, libérant les premiers nanomètres cubes de biométhane, directement injectés dans le réseau. Un gaz vert obtenu grâce à la méthanisation.

De l’énergie dans nos déchets

Ce procédé entièrement naturel permet de transformer les déchets organiques en énergie renouvelable. Ainsi, chaque année, le méthaniseur valorisera 73 000 tonnes de biodéchets, provenant de la station d’épuration de Roanne et de l’industrie agroalimentaire locale. Placés dans des cuves et privés d’oxygène, ils produiront en se dégradant 22 GWh par an de biométhane. De quoi alimenter l'équivalent de 4500 habitants. Quant aux résidus, ils partiront à l’épandage pour fertiliser les terres de nos agriculteurs, limitant ainsi le recours aux engrais chimiques. Un véritable « cercle vertueux » pour Yves Nicolin, qui n’a pas caché sa fierté de voir aboutir ce projet initié par Roannais Agglomération avec l'aide technique de Roannaise de l'Eau.

Un mix énergétique unique en France !

« Grâce à ce méthaniseur – l’un des plus importants de la région Auvergne-Rhône-Alpes – nous allons produire de l’énergie verte locale, traiter nos biodéchets, fournir un fertilisant non chimique à nos agriculteurs et réduire notre empreinte carbone ! Après la centrale photovoltaïque de Roanne et le parc éolien des Noës, le méthaniseur vient compléter notre mix énergétique – une démarche unique en France ! – qui nous permettra de couvrir 50 % de nos besoins par des énergies renouvelables locales d’ici 2050. » En attendant, c’est la société Roanne Bio Energie, regroupant Suez, Engie Bioz et BM Environnement, qui assurera l’exploitation du méthaniseur pour les 15 années à venir. C’est d’ailleurs elle qui a porté l’investissement de 19 M€, aux côtés de l’Ademe (1,9 M€), de la Région (0,7 M€) et de l’Agglo (0,4 M€).

À noter ! Le méthaniseur fournira en biogaz l’entreprise Sofidel, dont le site roannais est à proximité. Le leader mondial de la production de papier à usage hygiénique et ménager a en effet signé un contrat de 10 ans avec Engie Bioz. De quoi couvrir 40 % des besoins en énergie de l’usine et réduire ses émissions de CO2 de 4600 tonnes ! Un bel exemple de circuit court !

22 GWh / an de biogaz
4500 habitants alimentés
73 000 T/an de déchets valorisées
19 M€ investis