Actualités
Environnement

Le zéro phyto pour tous

Depuis le 1er janvier 2019, les jardiniers amateurs n’ont plus le droit de détenir et d’utiliser des produits phytosanitaires. Cette réglementation a été décidée par l'État, en faveur de la santé publique de tous, d’autant plus que, dans les zones non agricoles, il est facile de se passer de ces produits. Les alternatives : ne rien traiter !

Car un jardin plus « naturel » favorise la biodiversité ; utiliser d’autres méthodes comme le sarclage, ou l’eau de cuisson… ; acheter des produits autorisés dits de « bio-contrôle ». Plus d’informations en jardinerie.