Actualités
Environnement, Ville de Roanne

Quand la nature s’invite en ville

Depuis la fin du printemps, les agents du pôle Environnement de la Ville de Roanne n’ont de cesse de semer la
biodiversité aux quatre coins de la ville : nouvelle ruche, installation de nichoirs et d’hôtels à insectes, écopâturage inédit.
Panorama des actions engagées.

L’expérience de l’écopâturage a été tentée pour la première fois à l’entrée du parc du Renaison.


Après dix-huit mois de travail, neuf brebis et un bélier ont intégré en mai la pâture de 6 000 m². Le troupeau installé ici jusqu’en octobre a permis un entretien écologique du site durant tout l’été. Pour Romain Bost, élu en charge de la nature en ville, qui avait lancé l’idée d’une zone d’écopâturage dès 2017, « ce projet fédérateur a vocation à en voir naître d’autres ; la municipalité souhaite promouvoir davantage l’agriculture en ville pour mettre en lumière ce secteur si important, mais aussi entretenir plus écologiquement nos espaces ».

LES INSECTES BIENVENUS EN VILLE

Une nouvelle ruche a vu le jour en juin dans le Jardin du musée. Ce modèle dénommé Bee-Pass permet d’observer sans risque les abeilles au travail, puisque la sortie de la ruche est en hauteur. « Notre objectif est d’augmenter le nombre de ruches municipales dans les prochaines années afin de sensibiliser les Roannais à l’importance des pollinisateurs ».

Deux nouveaux hôtels à insectes ont également été installés : l’un au Jardin des 3 Cabanes, géré par le Centre social Marceau-Mulsant, l’autre aux Jardins ouvriers du Rivage. Ils rejoignent les 16 autres déjà existants sur le domaine communal. Ces structures favorisent la présence d’insectes dits « auxiliaires » qui peuvent lutter contre les prédateurs des cultures. Une action particulièrement utile à proximité de jardins potagers ! Leurs « chambres » sont remplies de différents matériaux pour attirer une multitude d’insectes : bois avec des trous, briques, morceaux de branches.

OBJECTIF 2026 !

Le patrimoine arboré de la Ville recense 15 000 arbres parmi 96 variétés. L’objectif affiché ? Planter 2026 arbres durant ce mandat. Pour accompagner ce défi vert, les Roannais sont appelés à planter eux-mêmes de nouveaux arbres dans leurs jardins.