Ville de Roanne

Souvenir de la déportation : un devoir de mémoire important

Publié le   Lecture 1 min sec

À l’occasion de la Journée nationale du souvenir de la déportation, la Ville de Roanne commémorait, le 24 avril, le 77e anniversaire de la libération des camps de concentration et d’extermination nazis lors d’une cérémonie au square des Martyrs de la Résistance. Yves Nicolin et Sylvaine Astic, sous-préfète, ont célébré la mémoire des victimes et le courage des héros, en présence des représentants des associations roannaises d’anciens combattants.

Entretenir la mémoire des victimes et des héros de la déportation, c’est faire perdurer le souvenir des actes aussi incompréhensibles qu’inhumains et impardonnables qui furent commis dans le passé. » - Yves Nicolin

« Parce que l’horreur se déroule actuellement aux portes de l’Europe, il est plus que jamais de notre devoir de nous souvenir », s’est exprimé le maire. « L’actualité avec la guerre en Ukraine nous montre que l’impensable peut toujours arriver et que bien que les époques soient différentes, on trouve toujours des hommes et des femmes qui impressionnent par leur courage, leur solidarité et leur résistance, face à d’autre hommes qui ont trahi toute leur humanité. Jamais nous ne devrons céder devant l’antisémitisme, l’islamisme, le séparatisme, pour ne jamais renoncer aux valeurs républicaines qui nous animent et qui sont le fondement même de notre démocratie ». 

La traditionnelle cérémonie commémorative du 8 mai 1945, célébrant la victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie et la fin de la Seconde Guerre mondiale eu Europe, est ouverte au public. Elle sera orchestrée par la Ville de Roanne au square des Martyrs de la Résistance, dès 10h30.