Actualités
Environnement, Ville de Roanne

Une ruche et des hôtels à insectes pour préserver la biodiversité

Puisque la préservation de l’environnement est l’affaire de tous, deux nouveaux hôtels à insectes et une ruche municipale ont été installés en ville pour favoriser la présence d’insectes dits « auxiliaires » et sensibiliser les Roannais à l’importance des pollinisateurs.

Deux hôtels à insectes pour protéger nos jardins partages

Deux nouveaux hôtels à insectes ont été inaugurés mercredi en présence de Romain Bost, conseiller municipal chargé de la nature en ville.

Aménagés au sein du jardin des 3 Cabanes géré par le Centre Social Marceau-Mulsant sur la plaine du Renaison, ainsi que dans les jardins ouvriers du Rivage, ces structures favorisent la présence d’insectes dits « auxiliaires », qui peuvent lutter contre les prédateurs des cultures. Ces hôtels se révèlent donc particulièrement utiles à proximité de jardins potagers !

Fabriqués par les agents du Pôle Environnement de la Ville, ces hôtels à insectes rejoignent les 16 autres déjà existants sur le patrimoine communal. Les « chambres » de chaque structure sont remplies par des matériaux qui attirent différents insectes : bois avec des trous, briques, morceaux de branches…

 

Favorisez la présence de la nature chez vous !
Les plus bricoleurs sauront construire leur propre hôtel à insectes. Pour les moins courageux, de petites actions toutes simples peuvent favoriser la présence de la nature chez vous ! Laisser une partie de votre gazon non tondue, laisser pousser un peu de lierre sur un mur, laisser un petit passage sous une clôture pour que les hérissons puissent circuler… 


Un nouvel essaim d’abeilles au jardin du musée

Une nouvelle ruche a été installée au jardin du musée, du côté de la sortie vers la sous-préfecture. Dénommé Bee-Pass, ce modèle permet d’observer sans risque les abeilles au travail, à l’aide de fenêtres qui donnent sur l’intérieur.

Dans le futur, augmenter le nombre de ruches municipales permettra de sensibiliser les Roannais à l’importance des pollinisateurs. Cette action rejoint d’autres évolutions pour favoriser la nature en ville : nouveaux espaces verts, objectif zéro phyto, installation de nichoirs, écopâturage…

Puisque l’essaim vient tout juste de découvrir son nouvel habitat, il ne sera pas possible de récolter du miel municipal cette année. Mais la Ville espère bien une belle collecte l’an prochain, à temps pour Roanne table ouverte 2021 !