Actualités
Culture

Vernissage de l'exposition Muséalies #2

Vendredi 15 mars 2019, Yves Nicolin, maire de Roanne et Monique GUILLERMIN, 1ère Adjointe au maire de Roanne en charge de la Culture étaient présents pour le vernissage de la nouvelle exposition "Muséalies #2 : faces, masques et portraits". Elle vous attend au Musée Joseph Déchelette jusqu'au 23 septembre.

Muséalies #2 : faces, masques et portraits

Enfouies pour certaines depuis trop longtemps dans nos réserves (pour celles par exemple de Manet, Rodin, Picasso, ou des masques funéraires Egyptiens) le musée Joseph Déchelette se propose avec Muséalies # 2 d’interroger dans une perspective historique, esthétique et anthropologique, les représentations de faces humaines et la place singulière qu’elles tiennent dans nos collections : entre universalité et particularité, identité et condensé de notre humanité, captures de notre nature et pratique sociale. Où travailler l’histoire du visage revient à explorer l’énigme de l’image, supposée retenir la vie.

Dans ce parcours exploratoire, une scénographie fera écho aux portraits des collections permanentes. Des artistes contemporains seront également conviés à exposer leurs productions sur ce thème (Miguel Alcala, Marie-Noëlle Decoret...) Des films courts seront aussi projetés sur ces questions (masques, faces, morphing ...) pendant le mois du festival Ciné Court Animé. Enfin une riche programmation culturelle (conférences, ateliers, visites guidées) sera proposée à un très large public.

Catalogue des désirs à Roanne : l'atelier Picasso

Retenu sur proposition de la DRAC Auvergne-Rhône Alpes parmi les 19 premiers musées de France susceptibles d’accueillir dès 2019 une des œuvres publiées au Catalogue des Désirs -initié par le Ministère de la Culture dans le cadre du dispositif Culture près de chez vous–le Musée Déchelette a choisi de s’associer avec le Musée Picasso de Paris. Ainsi le bronze Tête de femme(Boisgeloup ,1931) de Pablo Picasso fera face plus de quatre mois et demi durant à la gravure du musée de la même période: Sculpture. Profil de Marie-Thérèse(1933, eau-forte sur cuivre sans aciérage,tirée par Frélaut en 1961, numérotée18 /50).

Cet évènement se déploiera au sein d’un espace spécifiquement scénographié et directement réservé au centre de Muséalies #2.

La venue exceptionnelle de cette déclinaison sculpturale imaginaire autour de la figure de sa muse Marie-Thérèse Walter, sera l’occasion de mettreen évidence la liberté que s’arroge l’artiste vis-à-vis de la ressemblance au modèle et la pluralité des techniques de création qu’il explore dans sa période Surréaliste dite aussi de «Boisgeloup». Elle apportera en effet un éclairage sur les expérimentations normandes de l’artiste, et sur la façon dont Picasso a pu tester toutes les possibilités plastiques possibles offertes par le plâtre, le bois, le fer, la peinture, la gravure, le collage voire l’assemblage, le tout avec une immense liberté et une intense créativité.

A la période de l’atelier de Boisgeloup correspondra «L’atelier Picasso», un projet de médiation tous publics à partir des nombreuses représentations facialesdu Maître: ateliers et visites sont au programme de ce printemps culturel Roannais honorant Picasso.

En savoir plus sur le site internet du Musée