Lundi 12 février, Laurence Parly, ministre des Armées, s’est rendue sur le site de Nexter. À cette occasion, elle a confirmé que l’entreprise avait décroché le contrat pour la fabrication d’ici 2025 de 489 VBMR (Véhicules blindés multi-rôles) légers pour l’armée de Terre française. Ce 4x4 d’une quinzaine de tonnes peut embarquer jusqu’à dix soldats. Les véhicules seront assemblés à Roanne à partir de 2021, renforçant ainsi la création  d’emplois dans le bassin roannais.

Durant sa visite, la ministre a salué la contribution historique de l’établissement roannais dans l’effort de défense nationale et félicité l’ensemble des salariés. "L’avenir de nos armées ne s’écrira pas sans Nexter. Il ne s’écrira pas non plus sans Roanne", a-t-elle ajouté.

300 Jaguar et 1872 Griffon à produire !

Laurence Parly était venue avec une autre bonne nouvelle : le besoin de Jaguar et Griffon supplémentaires. Ces véhicules à 6 roues motrices servent respectivement au combat et au transport de troupes. Ils s’ajouteront au marché de 248 Jaguar et 1 722 Griffon obtenu fin 2014 par Nexter, RTD et Thalès dans le cadre du programme Scorpion, visant à renouveler les matériels de l’armée de Terre. Celui-ci prévoit également la rénovation de 200 chars Leclerc. À cela s’ajoute la perspective de nouveaux contrats à l’export (Qatar, Belgique,
Danemark).

"Ces commandes assurent la pérennité de l’établissement et nous donnent une visibilité jusqu’en 2030", se réjouit André Marcon, directeur du site de Roanne. "Nous devrions créer au moins 200 emplois d’ici fin 2019".
Pour autant, l’effectif global devrait passer de 850 à 900 salariés. En effet, 150 de ces nouveaux emplois  viendront compenser des départs à la retraite. En 2017, 108 personnes ont déjà été recrutées et une centaine le sera cette année sur des postes très variés : soudeurs, usineurs, monteurs, peintres, magasiniers, gestionnaires de flux, techniciens, ingénieurs.

Plus d’infos sur nexter-group.fr/fr/carrieres.