"Roannais Agglomération œuvre au quotidien pour favoriser le développement de nos entreprises et l’accueil de nouveaux investisseurs". Yves Nicolin

Gelée royale, propolis, pollen, confiserie, pain d’épices, céréales et 25 sortes de miel… la gamme des produits Besacier est large. De plus, l’entreprise a amorcé il y a 20 ans un virage qui lui a plutôt bien réussi : "Aujourd’hui, 60 % des produits que nous commercialisons sont bio, explique David Besacier, qui dirige l’entreprise familiale créée en 1905. Nous avons senti très vite que c’était l’avenir".

Des miels sélectionnés rigoureusement

Bio ou conventionnels, tous ces produits, ou presque, ont un ingrédient commun : le miel. Pour trouver le précieux nectar, David Besacier parcourt le monde entier et sélectionne rigoureusement les coopératives et les apiculteurs avec lesquels il travaille. "En France, la consommation annuelle est de 45 000 tonnes. Or la production annuelle se situe entre 10 et 15 000 tonnes ! Nous devons donc importer." D’où qu’ils viennent, tous les miels retenus subissent la même batterie de contrôles et d’analyses, en interne et en laboratoire, avant
d’être conditionnés à Roanne.

Mais aujourd’hui, l’entreprise est à l’étroit dans ses locaux. Roannais  Agglomération a proposé à David Besacier une parcelle de 16 000 m² dans la zone d’activités de la Grange Vignat à Renaison. La Ruche roannaise pourrait y construire un bâtiment de 4 200 m² dont 400 m² de bureaux, un showroom, 3 espaces de stockage et 5 ateliers. Un investissement d’environ 4,5 M€. Côté emplois, David Besacier envisage une création de poste et la pérennisation de 4 CDD.