Conformément aux mesures annoncées par le gouvernement, nous vous informons que l'édition 2020 du festival Ciné court animé est annulée. Rendez-vous en 2021...
Chers spectateurs/trices, nos cinémas partenaires étant fermés pour le moment jusqu'au 15 avril, tous ceux qui ont acheté leurs billets et pass sur place (au Renoir et Grand Palais) seront remboursés dès la reprise de l'activité. Gardez bien vos pass et billets !!!
Pour la billetterie en ligne remboursement très bientôt...

Véritable vitrine ouverte sur l’animation mondiale, Ciné court animé porte un cinéma riche et créatif. Fort de ses 13 500 visiteurs , le festival roannais propose un monde d’évasion parmi 13 lieux de programmation sur le territoire, dont trois cinémas partenaires : l’Espace Renoir, le Grand Palais (Roanne) et les Halles (Charlieu).
À travers 70 heures de projections à destination d’un public adulte et adolescent, la sélection mettra en valeur des oeuvres professionnelles récentes, ainsi que les talents de demain, issus d’écoles d’animation nationales
et internationales. Une trentaine de films seront proposés pour la première fois en France, et quelques oeuvres en exclusivité mondiale.
Six compétitions primées permettront de découvrir la richesse et la diversité des productions en tous genres (comédie, fantastique, SF…) dans leurs thématiques et techniques d’animation. Décernés par un jury paritaire composé de professionnels reconnus (Marta Gennari, Samuel Vinolo, Augusto Zanovello et Sabine Zipci), mais aussi par le public, huit prix récompenseront créateurs et créatrices (parmi lesquels de nombreux finalistes des César et Oscars).
Rétrospectives et programmes thématiques seront autant de curiosités à découvrir. Cette année, l’animation italienne contemporaine sera particulièrement valorisée dans des univers insolites et surprenants.

JÉRÉMY CLAPIN, INVITÉ D’HONNEUR

Invité d’honneur de la 11e édition ce jeudi 19 mars, Jérémy Clapin présentera son premier long-métrage J’ai perdu mon corps à l’Espace Renoir (Roanne). Le réalisateur a noué une relation forte avec le festival roannais. En 2010, il avait en effet remporté le grand prix du public de la première édition avec son court-métrage Skhizein, véritable météorite pour les spectateurs. L’année suivante, l’artiste avait produit une exposition sur l’envers du décor de ce court, qu’il avait présentée pour la première fois à Roanne. Auteur de l’affiche de la 4e édition, le voici désormais de retour 10 ans après sa victoire pour poursuivre son histoire avec Roanne. Et surtout celle d’un film très fortement soutenu par la critique et multi-récompensé !

J’ai perdu mon corps a remporté tous les suffrages. Grand Prix 2019 de la Semaine de la Critique au festival de Cannes, puis Cristal du long métrage au Festival du film d'animation d'Annecy, nommé à l’Oscar 2020 du film d’animation, la production est vient de remporter deux César : Meilleur Film d’animation et meilleure musique.

Jérémy Clapin fait désormais partie de la cour des grands ! À l’issue d’une séance spéciale, baptisée Du court au long, qui compilera ses deux œuvres centrées sur le thème de la séparation, le réalisateur échangera avec le public pour évoquer ses débuts et son épopée artistique jusqu’à Hollywood.

AUTOUR DU FESTIVAL

Sorti des salles obscures, Ciné court animé investit des lieux partenaires pour proposer rencontres, expositions et spectacles. Rendez- vous avec le Conservatoire de Roannais Agglomération le 11 mars pour deux ciné-concerts présentés par les élèves du Réseau des enseignements artistiques Loire Nord. À Riorges, les Mardi(s) du Grand Marais présenteront le 17 mars la sélection officielle de vidéoclips du festival avant de laisser place au show électro-vidéo de Dombrance. Outre de nombreuses conférences, un colloque international* est à
suivre à l’IUT de Roanne du 19 au 21 mars. Enfin, place au spectacle Acqua Alta mêlant arts vivants et numériques, par Adrien M. et Claire B., le 20 mars au Théâtre de Roanne.

TOURNÉ VERS DE NOUVELLES RÉALITÉS

Ciné court animé poursuit son travail autour de la réalité virtuelle : créations numériques en 360° sont notamment à vivre dans un show-room technologique à la Maison des métiers d’art (Roanne). Le musée Joseph-Déchelette proposera de son côté un salon de réalité virtuelle dédié à 3 oeuvres majeures de la peinture, en collaboration avec Arte.
Du 13 mars au 5 mai, il présentera également le travail artistique du réalisateur expérimental Adriaan Lokman, mêlant impressions 3D et mapping vidéo avec Timeshells.
Afin de faire découvrir au public les coulisses de la création des films d’animation, le festival présentera deux autres expositions durant plus d’un mois sur tout le territoire roannais. Jusqu’au 31 mars, la Cure (Saint-Jean-Saint-Maurice-sur-Loire) dévoilera Édition Animée, une sélection d’oeuvres graphiques sur papier et des éléments de films créés en volume. Rendez-vous jusqu’au 30 mars à la médiathèque de Roannais Agglomération – Roanne pour se plonger dans les coulisses du court métrage Une histoire de Jeannot.

Plus d'infos sur cinecourtanime.fr