« Une filière attractive pour les jeunes »

L’ ALTERNANCE ATTIRE DE PLUS EN PLUS DE JEUNES ROANNAIS. COMMENT L’EXPLIQUEZ-VOUS ?

En effet ! En cinq ans, le Roannais a gagné près de 300 alternants ! C’est une filière attractive pour les jeunes. Qu’ils soient en contrat de professionnalisation ou d’apprentissage, ils disposent dans les deux cas d’un salaire tout en suivant leur formation. En même temps, ils acquièrent déjà une première expérience professionnelle qui facilitera leur insertion sur le marché de l’emploi. À noter que l’alternance se développe également dans l’enseignement supérieur roannais, du BTS jusqu’au Master !

QUELS SONT LES ATOUTS DU ROANNAIS EN LA MATIÈRE ?

Nous avons notamment trois CFA très attractifs qui forment à plus de 20 métiers et dispensent un  enseignement de qualité. Pour preuve, les nombreux titres de Meilleur apprenti de France ou de Meilleur  ouvrier de France que compte le Roannais. Plus largement, notre force c’est le travail collectif ! Nous sommes  un territoire où tout le monde se connaît et travaille ensemble au développement de l’apprentissage : les  chambres consulaires, les entreprises, les établissements de formation, Roannais Agglomération…

QUELLES ACTIONS MÈNE PLUS PARTICULIÈREMENT L’AGGLO ?

L’Agglo apporte d’une part un important soutien financier. En tant que membre de l’Arpa*, nous versons une subvention de 13 000 € par an au CFA du Roannais. Nous avons également financé à hauteur de 100 000 € l’agrandissement de son laboratoire de boulangerie. La MFR de Saint-Germain-Lespinasse et le CFA-BTP ont quant à eux bénéficié d’une aide respective de 100 000 et 30 000 € pour leurs travaux d’extension et de modernisation. Au-delà, Roannais Agglomération travaille à la promotion de l’alternance auprès des jeunes. Avec le lancement cette année de l’opération Dans la peau d’un apprenti, offrant à des collégiens une journée d’immersion au sein d’un CFA. Nous avons également créé en 2016 le salon des métiers et des formations, qui propose de nombreuses démonstrations pour découvrir une multitude de professions. Enfin, nous venons de créer un incubateur. L’objectif étant d’accompagner les apprentis des trois CFA dans leurs projets de création d’entreprise. »