L’implantation d’une zone d’écopâturage à l’entrée du parc du Renaison, au pied de la clinique du même nom et du jardin partagé des Trois cabanes, était attendue.

Le 19 mai, neuf brebis de race Charolaise ont finalement intégré la pâture de 6000 m². Une méthode ludique dans un cadre bucolique pour favoriser un entretien écologique du site et valoriser l’agriculture en ville ! Le terrain clôturé, une cabane et un point d’eau ont été réalisés en régie par les agents du Pôle Environnement.

Un bélier rejoindra courant juin les neuf brebis. Malgré une arrivée retardée par le confinement, il est prévu que le troupeau reste sur site jusqu’en octobre. Les animaux vivront uniquement de la pâture (herbe de prairie, luzerne, graminés, légumineuses, trèfles...).

Une convention a été passée avec le GAEC MCD, située à Perreux, pour la mise à disposition des moutons. « Les brebis vont utiliser les abris naturels de la pâture, comme l’ombre des bosquets d’acacias en bordure de route. Ces sont des animaux assez ritualisés, qui tiennent les prairies râpées. Le troupeau va découvrir le site ces prochains jours et prendra vite ses habitudes. Il utilisera la cabane par grands vents. », note Patrick Ducros, co-gérant.

Pour Romain Bost, élu en charge de la nature en ville, qui avait lancé dès 2017 l’idée d’une zone d’écopâturage au service Environnement : « Ce projet fédérateur a vocation à en voir naître d'autres ; la municipalité souhaite faire venir davantage l'agriculture en ville pour mettre en lumière ce secteur si important, mais aussi entretenir plus écologiquement nos espaces ».

Quelles sont les vertus de l’écopâturage ?
- Objectif écologique : avoir un entretien qui produit moins de gaz à effet de serre et qui favorise la biodiversité
- Objectif sociétal : renforcer le lien entre le monde agricole et la population citadine
- Objectif économique : animer les parcs de la Ville de Roanne pour attirer les promeneurs, voire les touristes

Promeneurs, des consignes à respecter :
- Ne pas entrer dans la parcelle clôturée.
- Ne pas toucher les animaux.
- Ne pas les nourrir. Toute autre nourriture que des plantes sauvages peut perturber leur santé.
- Pour rappel, les chiens doivent être tenus en laisse dans tous les espaces publics de la Ville.

Depuis le 11 mai, les jardins et espaces naturels sont de nouveau ouverts au public dans la Loire. Vous pouvez en profiter pour respirer, vous détendre et observer la nature. Cependant, n’oubliez pas de respecter les mesures barrières, en particulier la distanciation physique.

 

Découvrez notre cheptel municipal, venu valoriser l’agriculture à Roanne