Deux options

Deux options s'offrent à nos élus, à l’heure où il est plus que jamais nécessaire de renouveler l’offre du territoire en matière de centres nautiques.

  • La première, approuvée majoritairement par les élus de Roannais Agglomération, vise à construire un centre aqualudique, remplaçant à terme nos équipements obsolètes.
  • La seconde, proposée par quelques élus locaux, souhaite la réouverture de la piscine du Coteau, le maintien du Nauticum et en plus la création d’un troisième centre sur la côte roannaise. Si les deux options représentent quasiment le même coût en termes d’investissement, les coûts de fonctionnement seraient eux multipliés par deux avec trois piscines !

Quelques chiffres pour s’en convaincre…

1,5 M€/an, c’est impossible pour l'agglomération et c'est au détriment de services.

  • un investissement de 15 M€ en moins sur le mandat
  • 1 an d’aides à l’amélioration de l’habitat privé et social
  • la dépense annuelle nette pour le fonctionnement des structures
    d’accueil de la petite enfance et des centres de loisirs
  • deux années sans aide à l'enseignement supérieur
  • l'aide au SDIS Service Départemental d'Incendie et de Secours

Comment financer ce surcoût ?

PLUS d’impôts ? MOINS d’investissements ?

Aujourd’hui, nous n’avons pas les moyens de financer cette dépense supplémentaire. Nous avons interrogé deux fois par écrit les élus souhaitant 3 piscines afin qu’ils nous fassent part de leurs solutions. À ce jour, nous n’avons pas reçu de réponse ! Georges Dru, vice-président délégué aux Finances

Pour préserver les finances de l'Agglo, proposer un équipement de qualité, attractif, répondant aux attentes des utilisateurs et exemplaire sur le plan environnemental, la seule solution est bien sûr la création d'un seul centre nautique sur le territoire.