Installer Roanne dans le XXIème siècle

Telle est l'ambition du programme Foch Sully, définie par Yves Nicolin. Véritable locomotive du centre-ville, le nouveau centre commerciale et son offre de logements et d'habitation permettra de moderniser et dynamiser notre ville !

Après une phase d'acquisitions financières rondement menée, nourrie d'échanges constructifs entre la Ville et les propriétaires, le groupement d'opérateurs en charge  de l'aménagement de l'espace a été désigné. Le projet est lancé !

Le programme en quelques chiffres

La dynamisation du centre-ville

Ambitieux projet commercial de 11 500 m², « Foch Sully » va permettre d’attirer de nouvelles enseignes commerciales, dites locomotives, pour engendrer notamment le retour des clients qui se rendaient autrefois en centre-ville et qui préfèrent aujourd’hui aller à Lyon, Saint-Etienne, Vichy ou Clermont-Ferrand.

Outre de belles enseignes, de nouveaux commerces, de nouvelles places de parking, « Foch Sully » offrira une architecture et des voiries appropriées aux déplacements piétons, consommateurs réguliers et surtout  indispensables à la réussite de tout commerce. Une résidence seniors, un hôtel, des logements de qualité et des espaces verts viendront compléter l’espace commercial.

Le programme

Commerces : 11 500 m² environ

  •  1/3 Moyenne Surface Alimentaire
  •  1/3 Moyennes Surfaces Équipement Personne / Maison
  •  1/3 Boutiques (25 environ)

Logements : 13 000 m² environ

  •  1 résidence personnes âgées de 120 à 130 appartements
  •  80 logements collectifs ou intermédiaires en accession

Hôtellerie : 3 000 m² environ

  •  50 chambres 3 ou 4*

Environ 480 places de stationnement en sous-sol (extension possible à 610)

3 nouvelles places publiques toutes différentes : place des Halles, place Foch-Sully, place de Verdun (environ 4800m²)

SEMOP aménagement, une première en France

La Ville de Roanne a choisi de constituer une Société d’Économie Mixte à Opération Unique (SEMOP), une première en France en matière d’aménagement. Ce dispositif à durée limitée est un partage d’actionnariat entre le public et des investisseurs privés, afin d’assurer la maîtrise d’ouvrage et de réduire les coûts pour la Ville.

Sur la base de l’étude de définition des modalités de mise en place opérationnelle, une consultation d’opérateurs a été lancée concernant le choix d’un opérateur économique investisseur actionnaire de la SEMOP. L’opérateur économique, la Ville de Roanne, et la Caisse des Dépôts et Consignations également actionnaire de la SEMOP, réunies au sein d’une même société réaliseront l’opération.

Le groupement SERL@immo2 – NOAHO – SOGEPROM a été retenu ce lundi 22 mai par le conseil
municipal de la Ville de Roanne comme opérateur économique.

Mettre en valeur le patrimoine urbain et paysager

Au coeur de la ville, le site est entouré par la rue Foch, la rue Sully et la rue Salengro. De par sa situation, il constitue une interface avec le centre-ville, les Halles Diderot, les quartiers Sud, Est et Nord et le port du Canal, en pleine mutation.

La nouvelle architecture s’inspire des codes d’un centre-ville : des commerces au rez-de-chaussée et des logements à l’étage.

Le contexte est donc typiquement une mutation de la ville centre, avec un nouveau morceau de ville qui se renouvelle.

Des études de circulation et d’accès au nouvel espace sont en cours pour améliorer les accès.

Mettre en relation les différentes intensités urbaines de la ville

Le projet vise à créer de nouveaux lieux, en l’occurrence trois nouvelles places : la place haute « Foch
Sully », une place basse « des Halles » et la nouvelle place de Verdun.

L’enjeu du projet est de faire de ces trois places des liens de connexion avec le reste de la ville.

  • Développement d’un axe majeur, connectant les parties hautes du site (la placette « Foch Sully » et la nouvelle place de Verdun)
  • Création d’un second axe en continuité de l’axe entre l’îlot et les Halles Diderot
  • Espace de convivialité (une agora permettant le déroulement de manifestations culturelles ou d’évènements liés à l’activité commerciale) créé au point nodal de rencontre entre ces deux premiers axes

Un investissement total de + de 82 M€ * dont moins de 22 M€ à la charge de la Ville

Opération d’aménagement : 30 M€ portés par la SEMOP
Ensemble commercial : 20 M€
Logements : 9 M€
Résidence seniors : 18 M€
Hôtel : 5 M€

*toutes dépenses confondues (acquisitions, études, travaux, honoraires)

Il est à noter que la Ville investit chaque année entre 15 et 17 millions d’euros, ce qui rend tout à fait supportable la réalisation de ce projet dont l’investissement se fera sur plusieurs années.

Calendrier

  • 2014 : lancement du projet
  • 2015 : diagnostic partagé et concertation
  • 2016 : création de la ZAC
  • 2017 : conception du projet et création de la SEMOP « Ilot Foch Sully »
  • 2018 : déconstruction des bâtiments / dépôt du permis de construire
  • 2019 : démarrage des travaux
  • 2021 : livraison du projet

Allez plus loin

Foch Sully passe la deuxième

Projet phare et d’ampleur, Foch Sully avance pourtant à un rythme soutenu. Après la phase d’acquisitions, place désormais à l’entrée officielle du groupement investisseurs-opérateurs.

Montage de l’opération

Complexe dans son approche, son expression et son montage. Le qualificatif est répété à souhait par tous les acteurs et à juste titre. Car Foch Sully se veut un programme d’une ambition sans précédent à Roanne. Dans la
forme tout d’abord, avec un plan d’acquisitions et de travaux importants pour laisser place à une pièce urbaine novatrice connectée à l’ensemble de la ville. Et dans le fond également, avec un engagement de la Municipalité dans une SEMOP, nouvel outil  qui permet –pour faire simple- de s’allier à des opérateurs-investisseurs privés pour un projet unique et de façon temporaire.

Néanmoins, et ce malgré la difficulté du programme, Foch Sully ne souffre d’aucun retard et file tout droit vers un destin prometteur. Exit la périphérie, Vichy, Saint-Étienne ou Lyon, il faudra plus que jamais compter avec
un centre-ville de Roanne hyper-attractif, grâce à de nouveaux services et de nouvelles enseignes complémentaires.

DES FINS CONNAISSEURS

Pour l’heure, toutes les planètes sont alignées. Après une phase d’acquisitions qui a permis la réalisation de belles économies, une autre bonne nouvelle est venue s’inviter avec l’annonce en mai du groupement  investisseur-opérateurs. La Ville et la Caisse des  Dépôts seront accompagnées de la SERL@Immo² en qualité d’aménageur, Noaho en tant qu’opérateur résidentiel ainsi que Sogeprom (filiale de la Société Générale) et Rhapsody pour le commerce. En sport, on dirait que le mercato est malin et a fière allure. Que des acteurs lyonnais et nationaux « habitués aux projets complexes et vivants », comme le rappelle Yves Molina, Directeur Général délégué au sein du groupe SERL, qui compte entre autres à son actif l’aménagement du centre-ville de
Villeurbanne. Le groupement, fin connaisseur du marché local et de l’animation des centres-villes, a répondu ainsi à tous les critères souhaités par la Municipalité : coût de l’opération, qualité architecturale (assurée par SUD Architectes), cohérence du calendrier, qualité de la démarche de développement durable... Au total, plus de 80M€ seront investis dans Foch Sully, dont un peu plus d’un quart environ, soit 22M€ (acquisitions incluses), proviendront de la Ville. L’aventure continue…

Refaire de la ville sur la ville

Au regard des premiers plans et esquisses publiés, la philosophie est clairement affichée : ne pas créer un lieu introverti qui tourne le dos à la cité, mais remettre de la ville dans la ville et de la vie dans la ville.

Urbanisme et architecture

Pas question d’un « mammouth » impersonnel et morne planté au coeur de Roanne, Foch Sully est tout l’inverse. Un espace s’appropriant tous les codes d’un centre-ville et qui épouse l’environnement. Explications d’Yves Mélia, architecte à SUD Architectes et en charge du projet  : « Nous avons pris le sujet avec  modestie en intégrant le contexte fonctionnel, social, paysagé… de ce secteur du centre. C’est à partir de là que nous sommes partis pour recomposer une pièce urbaine et refaire de la ville sur la ville.»

Pour mener à bien le projet, il paraissait primordial de créer des lieux de connexion avec le reste de la ville, à l’image de la présence de trois nouveaux espaces publics tous différents : places Foch Sully, Verdun
et des Halles. « N’oublions pas le raccord au tissu existant, c’est fondamental », prévient l’architecte. Ces points de contacts ou « coutures » rendent le parcours cohérent et le projet séduisant pour les riverains mais aussi tous les commerçants. Les Halles Diderot, par exemple, se retrouveront totalement connectés à l’ensemble. L’autre atout qui affirme cette synergie et le caractère novateur du projet est la gestion originale du dénivelé
(6-7 mètres) avec les créations d’éléments en rez-de-chaussée bas et haut. Pas de gros bloc sclérosé en étages.

PAS UN VULGAIRE CENTRE COMMERCIAL

Côté éléments, Foch Sully propose environ 11500m2 de commerces repartis de la façon suivante : un tiers destiné à une surface alimentaire, un autre pour des moyennes surfaces et un dernier tiers pour des boutiques. Mais ne vous y trompez pas, Foch Sully est bien plus qu’un centre commercial. Vous y retrouverez un espace  couvert ainsi que les composantes d’une rue commerçante d’une ville : des commerces au rez-de-chaussée et du logement en partie supérieure. Justement au niveau habitat, 13000m2 seront consacrés à 80 logements et  à une résidence seniors de 120 à 130 appartements. Ces derniers seront de différentes typologies. Du collectif  mais  aussi des petites maisons posées au coeur du projet. « Il y aura une variété d’offres : duplex, loft… La diversité est à l’étude », affirme Yves Mélia. Sans oublier 450 à 480 places minimum de stationnement en sous-sol. Cerise sur le gâteau, un hôtel, trois ou quatre étoiles, ouvrira ses portes en 2021, à la livraison totale
du projet.

Foch Sully en quelques questions

Le projet Foch Sully suscite beaucoup d’interrogations. Vous trouverez ici les réponses indispensables à toutes vos questions complémentaires.

Matériaux, enseignes, parking…

QUELS SERONT LES MATÉRIAUX DES DIFFÉRENTS ENSEMBLES ?

À ce stade du projet, les matériaux ne sont pas encore testés avec les différents services concernés. Sachez que le projet proposera une architecture épurée, des matières contemporaines et modernes, avec une vraie anticipation pour ne pas devenir obsolète dans cinq ans. L’ambition : être dans le renouveau de Roanne.

QUELS SONT LES TRANSPORTS QUI DESSERVIRONT FOCH SULLY ?

Le projet n’est pas suffisamment avancé pour pouvoir positionner précisément l’ensemble des fonctionnalités. Cela est prévu bien plus tard. Le quartier est déjà bien desservi (bus, taxis…) et il n’y a pas de raison pour que ça  change !

COMBIEN DE PLACES DE PARKING ?

Du côté des places de stationnement, le projet prévoit minimum 450 à 480 places de parking en sous-sol. Une extension permettant d’atteindre plus de 600 places est également envisagée. Enfin, notez que quelques emplacements devraient être naturellement réservés à la résidence seniors, à l’hôtel et aux propriétaires des logements.

QUAND DÉBUTERONT LES TRAVAUX ?

La déconstruction des bâtiments et le dépôt du permis de construire sont prévus pour 2018. L’année suivante,  les constructions débuteront. Durant cette période, tout sera mis en oeuvre par les différents services
pour que les engins de chantier ne pénalisent pas les Roannais et les commerçants. Retenez que les travaux vont se faire essentiellement à l’intérieur de « l’îlot ».

QUEL MOMENT LES ENSEIGNES SERONT-ELLES CONNUES ?

Les signatures interviendront durant la durée des travaux. Difficile en effet de commercialiser des espaces deux à trois ans avant l’ouverture, ce n’est pas la démarche.

LE SENS DE LA CIRCULATION VA-T-IL CHANGER ?

Foch Sully ne prévoit pas de modifier le sens de la circulation. Et les gabarits des différentes rues resteront les mêmes.

Projet commercial de 11500m2, Foch Sully va permettre d’attirer de nouveaux commerces.

Vous êtes intéressés par le projet d'Espace Commercial ?