Interview de Bernard Thévenet : "Le Scarabée, l'endroit idéal !"

Double vainqueur du Tour de France en 1975 et 1977, Bernard Thévenet organise depuis 2010 le Critérium du Dauphiné pour le compte de la société A.S.O. Il nous donne en exclusivité son avis éclairé sur les enjeux de la course.

" Bernard Thévenet, le Roannais est-il pour vous, une terre de vélo ?

Sans commune mesure, oui ! A la fin des années 60, lorsque j’ai commencé les courses de vélo, j’enviais tellement les coureurs de la région. Ils pouvaient courir chaque week-end à moins de dix kilomètres de chez eux, tellement le nombre de courses était important ! Aujourd’hui, en tant qu’organisateur, on a envie de venir là où les gens aiment le vélo. Je suis donc heureux pour les Roannais qui vont pouvoir assister à une journée spectaculaire.

Qu’est-ce qui vous a plu dans la candidature roannaise ?

Roanne était candidate pour accueillir le départ et l’arrivée d’un contre-la-montre, avec une belle idée en tête...  Et cela correspondait à nos attentes. Lorsque nous avons visité le Scarabée, nous avons tout de suite vu son potentiel ! C’est l’endroit idéal pour un contre-la-montre car il y a de la place pour tout le monde : les bus, les camions-ateliers, les spectateurs, les équipes… Cerise sur le gâteau : autour de Roanne, un parcours sélectifétait facile à trouver pour cette étape singulière !

Peut-on d’ores et déjà parler d’étape décisive ?

Roanne est la quatrième étape et donc à mi-parcours. Dans une course à étapes comme le Dauphiné, cela permet surtout de révéler les coureurs complets. Un bon grimpeur qui fait un bon contre-la-montre est presque assuré de gagner la course !

Quels seront les coureurs à suivre ?

Il est difficile de répondre à ce jour car les équipes ne nous ont pas encore  communiqué leurs listes. En revanche, Christopher Froome, Romain Bardet ou Thibaut Pinot ont émis le voeu de venir. Il y a donc de fortes chances qu’ils soient présents.

Le Critérium du Dauphiné est donc une bonne préparation au Tour de France ?

C’est effectivement un bon test pour les prétendants au Tour ! En 2018, Geraint Thomas a remporté les deux courses. Le Critérium du Dauphiné permet de mettre les coureurs dans de bonnes conditions et de prendre  ainsi l’ascendant sur leurs adversaires. Au sein des équipes, le Dauphiné permet de travailler le capital confiance en vue du Tour. "