ENQUÊTE DE SATISFACTION

Chers amis, Chers visiteurs,

Le musée doit renouveler prochainement son Projet Scientifique et Culturel.

Nous menons à cette fin une enquête de satisfaction sur les conditions de visite du musée. Nous vous remercions de bien vouloir accepter d'y contribuer via le formulaire dont vous trouverez ci-dessous le lien

Enquête Musée de Beaux-arts et d'archéologie Joseph-Déchelette

D'avance merci et... pour les plus réticents à Internet l'enquête peut également être remplie au musée sur papier, il suffit de la demander à l'accueil!

Naturellement un seul questionnaire par personne, nous comptons sur votre vigilance. 

Au plaisir de vous retrouver bientôt au musée!   

Les Muséalies révèlent au grand jour des trésors remontés des réserves du musée : de nombreux objets, cartes postales, illustrations autour de la Première Guerre mondiale, avec notamment les oeuvres de Roannais célèbres (Jean Rouppert, Maurice Tête…), sont ainsi présentés au grand public.

Mais le musée a également pris le parti original de raconter également 14-18 en 3D : série d’images stéréoscopiques imprimées sur des plaques de verre, anaglyphes (voir pages 15 à 17) et même des courts-métrages dans le cadre du festival Ciné Court Animé. Un autre regard sur l’Histoire, souvent méconnu, se dessine et s’offre au public.

Le pouvoir de l'image stéréoscopique

Cette guerre s’illustre aussi par sa relation particulière à l’image. Dès 1919, les éditions stéréoscopiques se développent. Les images sont produites à des fins commerciales et contrôlées par la censure. Elles servent aussi de supports aux rescapés pour raconter la guerre à ceux qui ne l’ont pas vécue. La mise en scène est soignée : mi-témoignage, mi-spectacle, la guerre s’offre à la vue de tous dans une vérité arrangée.

Un regard contemporain sur la guerre

Le musée accueille en parallèle les oeuvres d’artistes contemporains : certaines sont empruntées au FRAC (Fond Régional d’Art Contemporain) Auvergne (Dove Allouche et Michel Aubry), d’autres proviennent d’une collection privée (Éric Manigaud). L’artiste Régis Perray, qui honore les disparus en semant des fleurs dans les musées, tel un champ de bataille qui refleurit après la guerre, a également inscrit Roanne dans son parcours des « Petites fleurs de l’Apocalypse ».
Ce cycle d’expositions marie savamment tous types d’art de différentes époques pour parler de la Première Guerre. Il réussit le pari osé et génial, grâce à ses fonds notamment, d’intéresser tout le monde (même les plus jeunes avec la 3D) et d’inviter le spectateur à s’interroger sur le décalage entre l’Histoire et l’histoire racontée.
À découvrir.

Horaires et infos

VERNISSAGE le vendredi 9 mars à 18h

Ouverture au public tous les jours sauf le mardi de 10h à 12h et de 14h à 18h 
Le samedi de 10h à 18h - Le dimanche de 14h à 18h.

MUSEE DES BEAUX-ARTS ET D’ARCHEOLOGIE JOSEPH DECHELETTE
22 rue Anatole France – 42 300 ROANNE

Renseignements au 04 77 23 68 77 ou par courriel

Autour de l’exposition : programme éducatif et culturel

Un programme d’activités est proposé autour de l’exposition :

Visites de l'exposition

  • Gourmande (1h avec pause thé finale) les lundis 7 mai et 4 juin à 16h.
  • Famille (adultes avec enfants) : les dimanches 6 mai et 3 juin à 16h.
  • Sur le pouce (visite flash pour les actifs à l'heure de la pause déjeuner) : les lundis 30 avril, 14 et 28 mai, 11 et 18 juin de 12h45 à 13h30.
  • Happy Hour (à la sortie du travail, seul ou entre amis) : les jeudis 17 mai et 14 juin à 18h30.

Partenariat avec l’Espace Renoir de Roanne, semaines du 25 avril au 2 mai et du 3 au 9 mai

  • Projection à l’Espace Renoir le 26 avril du film Au revoir là-haut d’Albert Dupontel.
  • Conférence par Danièle Miguet, conservateur des musées de Charlieu, La Guerre des chevaux, le 3 mai à 18h30. Projection en écho à cette conférence du film de Spielberg Cheval de guerre le 4 mai à 18h.

Nuit des Musées, le 19 mai : actions et entrée du musée gratuites

  • Rencontre A bâtons rompus entre Claude-Hubert Tatot, historien de l’art, et Nathalie Pierron sur « Art et guerre » à 17h.
  • Atelier light painting par Marie Paccou. Atelier créatif pour les enfants.
  • Visites flash sur nos muséalies.

Du 10 mars au 18 mai chacun est invité à apporter ou adresser au musée par courriel une photographie d’un objet qu’il juge important pour la mémoire collective et la transmission aux générations futures. Exposition dans la vitrine pour la Nuit des musées.

Clôture de l’exposition et Journées nationales de l’Archéologie, les 16 et 17 juin

  • Dédicace le 16 juin de 14h à 18h de Mémorial de la Grande Guerre en Roannais de Jean-Paul Nomade, commissaire associé à notre exposition.
  • Samedi 16 juin de 14h à 17h : atelier enfants (à partir de 3 ans) sur le thème des poilus. Chacun reste le temps qu’il désire. 3 € par personne.
  • Table–ronde autour des lettres de poilus, dimanche 17 juin, 15h. Modérateur Jean-Paul Nomade, historien du Roannais spécialiste de la Grande Guerre. En présence de Christophe Dargère, sociologue et auteur de Si ça devait durer tout l’été et Je vous écris de mon hôpital ; de Ronald Muller, époux de la descendante de JeanRouppert ; de monsieur Duboys de Lavigerie et Nathalie Koos, archéologue ethistorienne travaillant sur la correspondance du Capitaine Petit.

Pour les scolaires, de la maternelle au lycée, un programme éducatif sera développé autour de 3 axes.

  • La Grande Guerre : le poilu, la vie dans les tranchées, l’armement, les animaux et la guerre.
  • L’image : ses différentes formes, ses techniques, son utilisation voire son détournement, la place de l’image dans la Première Guerre mondiale puis dans lamémoire individuelle et collective.
  • Les muséalies ou objets de musée : Qu’est-ce qui définit un objet de musée ? Pourquoi conserve-t-on tel objet plutôt que tel autre ? Quel est leur statut, leur valeur ?

Ces activités pédagogiques seront déclinées en deux types :

  • la visite active, parcours avec un livret, qui met l’élève en position de réflexion ;
  • la visite-atelier, articulant visite et atelier de mise en pratique, en lien avec le thème abordé.

Le musée reçoit des groupes du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 13h30 à 17h30.
TARIF : 1,50 € par élève - Entrée gratuite pour les classes de Roanne