Village de caractère, Ambierle dispose de nombreux atouts pour attirer les visiteurs et abrite une vie culturelle très riche.

AMBIERLE A TOUT POUR SÉDUIRE

Habitant la maison de mes grands-parents maternels, je suis restée très attachée à mon village », affirme Raymonde Brette, maire depuis 2014. Labellisé village de caractère, Ambierle possède, de fait, un vrai cachet grâce aux restes de son abbaye bénédictine, prieuré de l’Ordre de Cluny dès le Xe siècle, à l’église St-Martin du XVe et à son retable de la Passion, tous deux classés monuments historiques. Ce patrimoine attire les touristes qui peuvent séjourner sur place dans des gîtes et chambres d’hôtes.

Située à 18 km au nord-ouest de Roanne, cette commune de 1 954 habitants recense 248 emplois. MOB Outillage, les Carrières Richard et EDE (Cablâge) sont les entreprises phares. À celles-ci s’ajoute le fromager Mons, basé à Saint-Haon-le-Châtel, mais  qui a installé sur Ambierle un tunnel d’affinage dans l’ancienne ligne du Tacot. La commune compte également un restaurant étoilé Michelin (Le Prieuré), une auberge et six vignerons totalisant 40 hectares sur les 200 du territoire.  170 hectares de forêt et des sentiers de randonnée offrent de quoi s’évader, via notamment la chapelle Saint-Symphorien ou la Madone, d’où la vue est splendide.

LE SEUL VILLAGE DU LIVRE DE LA RÉGION

Ce village d’histoire héberge une vie culturelle foisonnante : 40 structures y ont leur siège, dont la Compagnie In Pulse, très créative. Ambierle porte aussi, depuis 2007, le label « village du livre ». Une spécificité en Auvergne-Rhône-Alpes. Outre la présence de trois bouquinistes et d’un atelier de reliure, cela lui vaut d’accueillir des marchés du livre plusieurs fois par an et un festival annuel de la BD depuis plusieurs années et désormais reconnu par les amateurs.
D’autres outils concourent à l’attractivité du village : le musée Alice-Taverne, miroir de la vie paysanne d’antan (de la fin XIXe au début du XXe), le Festival annuel d’orgues de barbarie, la Maison de pays, unique en Roannais, les marchés d’été, organisés depuis 20 ans. Sans oublier la cour claustrale rénovée, qui a dopé la saison  touristique 2017. Un espace médical regroupant les professions de santé et un groupe scolaire de 135 élèves complètent l’armature d’une commune qui cultive une certaine qualité de vie.

Mise à jour avril 2018