LE TOIT DE LA CÔTE ROANNAISE

Les amoureux de la nature apprécient son charme et la diversité de ses paysages. Arcon est ce qu’on appelle un beau village, « une petite commune mais un vrai balcon sur la plaine roannaise », résume son maire Christian Laurent. Située entre 650 m et 1 152 m d’altitude, elle reste la plus élevée de la côte mais a gardé sa vocation agricole (9 exploitations dont un GAEC) et forestière (5 exploitations). 110 habitants peuplent ce territoire pittoresque de 1919 hectares, frontalier de La Prugne (Allier), tout en se situant aux portes de l’agglomération.

Le village, avec ses maisons en pierre, souvent rénovées, a conservé un café, abrite une entreprise de travaux publics, un élevage de poulets, un élevage de porcs, et compte une grosse société de chasse, ainsi qu’une salle d’animation. Le gîte collectif de 14 lits et l’aire de camping-cars font le bonheur des touristes et randonneurs, présents sur les nombreux sentiers de randonnées balisés, avec des parcours culturels, sportifs, récréatifs et une scénographie très forestière.

VALORISER LE CŒUR DU BOURG

Le Gué de la Chaux et le belvédère du Pic de Rochefort demeurent les points d’attrait touristiques avec, bien sûr, l’arboretum des Grands Murcins. Roannais Agglomération, propriétaire, y a réalisé 450 000 euros
de travaux depuis 2016. Le site, bientôt équipé d’une grande halle, accueille de nombreuses animations nature et de sensibilisation scolaire.

Après avoir terminé son adressage, qui a beaucoup mobilisé l’équipe municipale, la commune va entamer l’aménagement du coeur de bourg pour conforter son essor touristique. Un espace de 0,5 hectare a été acquis afin de valoriser l’entrée du village, d’améliorer l’accès aux Grands Murcins et de faciliter le passage des grumiers. Le chantier, étalé sur 2017 et 2018, sera mis à profit pour des travaux sur l’accessibilité des lieux publics, le réseau d’eaux pluviales et la viabilisation d’une ou deux parcelles à construire.

Mise à jour juin 2017