Bien placée au nord de l’agglomération, cette petite ville à la campagne s’appuie sur une économie de proximité.
Elle vient d’ouvrir une maison de santé et le volet éducatif est un point fort.

Sa position de carrefour entre la RN 7 et la RD 4 continue à en faire un pôle d’attractivité au nord de la Loire. Saint-Germain-Lespinasse, qui abrita durant des siècles un relais de poste, doit au Duc de Persigny, enterré au village, les tableaux ornant son église du XIXème, restaurée en 2004. Grâce à sa géographie et à ses commerces de proximité, la commune maintient sa démographie à 1 200 habitants. « Nous avons une population vieillissante, mais avec une démographie positive », constate Pierre Coissard, le maire. « Les personnes âgées restent ici plus longtemps. »

Pôle économique et commercial, Saint-Germain-Lespinasse reste aussi un pôle sanitaire. Le projet de Maison de santé pluridisciplinaire, lancé dès 2014 par l’équipe municipale, vient de se concrétiser depuis un an avec 9 professionnels. D’autres, en particulier des médecins, pourraient les y rejoindre. La jeunesse constitue un fort potentiel pour le village, avec une école publique (130 élèves), une école privée (110 élèves), la Maison Familiale Rurale (230 élèves), le relais assistants maternels, sans oublier le tout nouveau centre éducatif fermé.

DEUX GROSSES ENTREPRISES

Sur la zone d’activités des Oddins, Roannais Agglomération a favorisé l’implantation récente de CVS Agencement (aménagement de magasins), deuxième grosse entreprise aux côtés de SFE (Société de fabrication électronique). Commerçants, artisans et entrepreneurs comptent une quarantaine d’adhérents au sein de leur  union commerciale. L’aménagement global du bourg est à l’étude pour améliorer sa sécurité et un conseil municipal d’enfants vient de démarrer.

La densité du tissu associatif fait partie des richesses du village, fier d’avoir pu accueillir en 2016 un concert de Michel Fugain, aux côtés de l’Harmonie et de choristes locaux. Ce type d’événement crée du lien social. Le 11 mars, c’est l’orchestre Kharkov d’Ukraine et Fabrice Eulry qui se produiront au profit d’Info Sarcomes, invités par l’association Boogie Wooguillaume.

Mise à jour mars 2018