C’est l’une des plus belles cités médiévales du Roannais. Magnifiquement préservé, ce village de caractère attire de nombreux touristes et dispose d’une vie économique et associative très dynamique.

SAINT-HAON-LE-CHÂTEL NE MANQUE PAS DE CARACTÈRE

Il ne faut pas se fier à la taille ! La plus petite commune de la Loire (87 hectares) fut au Moyen-Âge la capitale du Roannais. De ce passé prestigieux, Saint-Haon-le-Châtel, qui compte à présent 647 habitants,a su préserver un patrimoine unique qui fait son charme. À commencer par son église du XIIème siècle – l’une des plus anciennes
du Roannais – et ses remparts du XIVème, exceptionnellement bien conservés et restaurés à partir des années 1960. S’en est suivi la rénovation de plusieurs maisons à colombages ou en pierres jaunes, datant des XVème et XVIème siècles. À l’image de l’Hôtel Pelletier, qui abrite aujourd’hui une étude notariale, et de la maison du Cadran solaire.

UN CENTRE BOURG ENTIÈREMENT RÉAMÉNAGÉ

Tout ce travail de restauration a valu à la commune de décrocher en 2002 le label « Village de caractère ». Il a  été parachevé récemment avec le réaménagement du centre-bourg et de la montée Charles VII. De quoi renforcer l’attraction touristique du village qui attire de nombreux visiteurs de toute la France. Traversé par le  chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, Saint-Haon-le-Châtel est aussi une halte pour de nombreux pèlerins. Six gîtes et chambres d’hôtes peuvent héberger tout ce beau monde.

Côté économie, la commune est le siège de l’une des entreprises phares du Roannais, la fromagerie Mons, qui  emploie sur place une trentaine de salariés. Cinq PME, trois commerces et un restaurant y sont également installés.

Plusieurs associations concourent à l’animation du village à travers les lieux, événements, activités ou services qu’elles proposent : Point d’information touristique, médiathèque, théâtre de rue, le Castel des Arts– qui accueille une dizaine d’expositions de peinture par an –, le jardin du Moyen-Âge, lieu pédagogique et de manifestations culturelles, ou encore la fête médiévale, qui attire chaque année entre 3 000 et 4 000
visiteurs et dont la prochaine édition aura lieu du 10 au 12 août. L’occasion de (re)découvrir le village et son cadre à nul autre pareil, qui a toujours su inspirer des animations innovantes dans le Roannais.

Mise à jour juin 2018