Site touristique renommé, grâce à son bourg médiéval, le village ne craint pas d’innover avec sa pépinière des métiers d’art, installée au coeur de la Cure, pôle culturel et touristique.

Village en majesté

Du haut de son promontoire, le bourg de Saint-Maurice fait partie des lieux pittoresques du Roannais. Ancienne place forte des Comtes du Forez, avant que Richelieu ne détruise le château, la commune de Saint-Maurice est devenue, en 1974, commune associée de Saint-Jean-le-Puy. Les deux collectivités ont fusionné en 2008.
« Nous disposons d’un patrimoine historique important, dont nous sommes fiers » confie Jean Smith, maire du village depuis 2014. « Il y a la tour mais aussi des points de vue tout au long de la commune qui a mérité le label village de caractère en 2002. »

Sur les chemins de Saint-Jacques

Le chemin de ronde, avec ses murs à restaurer au coup par coup, le Manoir de la Mure et ses belles sculptures, l’église de Saint-Maurice, classée, et ses fresques du XIIe, dont l’une illustrant Saint-Jacques, preuve du passage des chemins de Compostelle, s’offrent à la vue du public. Le clocher de Saint-Jean est lui-même classé. De quoi attirer les visiteurs, au nombre de 10 000 par an.

Pôle touristique et culturel géré par Roannais Agglomération, la Cure (3 000 visiteurs) a créé dans le bourg un point d’animation, proposant boutique, expositions, spectacles, ateliers d’art. Depuis deux ans, une pépinière des métiers d’art offre ici un tremplin aux jeunes artisans d’art qui débutent. 13 associations sont recensées au village, où «Les Amis de Saint-Jean-Saint-Maurice» organisent des visites bénévolement.

Stable par sa population (1 153 habitants), la commune, étendue sur 2 357 hectares, compte un vaste réseau de voirie : 100 km de chemins communaux dont 46 goudronnés, gourmands en entretien. La salle de sports disposera bientôt d’un nouveau toit et une nouvelle station d’épuration s’ouvrira en 2017. L’école (5 classes, 122 élèves) et la mairie ont été refaites. D’ici 2018, la Place Saint-Jean deviendra un vrai centre-bourg embelli, relié à un parking par un chemin piéton.

Mise à jour novembre 2016