FRONTIÈRE PAISIBLE

Prononcez « Estreaux » et non pas « Estréaux ». L’accent est apparu sur le ‘’e’’ on ne sait trop comment. « Nous  avons pris la décision de ne plus le faire figurer sur les panneaux du bourg », recadre avec son timbre marseillais,  adame le maire. Sur l’étymologie du nom de sa commune, Christine Aranéo évoque le passage des reliques de Saint-Martin, évêque de Tours au IVème siècle et « strata » en latin, devenu « Estreaux » pour signifier une route importante, romaine, royale ou nationale.

UN CENTRE-BOURG VIVANT

Le village a su profiter du contournement routier. L’aménagement des ronds-points d’accès permet aujourd’hui aux 886 habitants d’avoir sous la main la plupart des commerces et services de proximité : école de quatre classes, boulangerie, supérette, salons de coiffure, café, tabac-presse, boucherie, poste... Parfois au prix de  l’investissement public. La municipalité vient en effet de racheter pour le mettre en gérance un bar-restaurant qui avait dû cesser son activité. L’économie c’est aussi l’agriculture - principalement l’élevage Charolais -, et de
l’emploi avec l’abattoir de volailles Valeyre et une unité du groupe Lépine, spécialisé dans la fabrication de prothèses médicales.

PLUSIEURS PROJETS VONT ÉMERGER

La mise en place d’un réseau de chaleur pour les bâtiments communaux et la création d’un lotissement de six parcelles ont été décidés. Très récemment, un cheminement piéton a été aménagé entre la résidence pour seniors et l’étang communal. Enfin, des éléments du patrimoine inscrits ou classés au titre des monuments historiques doivent être restaurés, comme le vitrail de l’église du XVème siècle ainsi que le monument aux morts édifié en 1922, très rare en France pour son inscription pacifiste. L’étang de la poste est ouvert à la promenade et à la pêche, d’avril à octobre. C’est une autre facette attrayante de Saint-Martin-d’Estreaux, situé à flanc de coteau. Tout comme ses circuits de randonnée « La montagne de Jars » et « Châteaumorand ».

Mise à jour juin 2018