Envie de découvrir les racines et les richesses de cette ville contemporaine ?

Témoin de l'évolution des styles et des influences artistiques et architecturales, le patrimoine roannais est aussi étroitement lié à l'histoire de la ville.

Roanne témoigne de ce riche passé : Centre ancien avec son château, ses fours de potiers gallo-romains… Roanne côté patrimoine, c’est également partir à la découverte des trésors archéologiques, des collections ethniques et autres chefs-d’œuvre des siècles passés, abrités au Musée des Beaux-Arts Joseph Déchelette. C'est également découvrir le charme à l’italienne de son théâtre, le caractère raffiné du XIXème siècle avec ses églises et ses chapelles.

Un circuit urbain permet la découverte du patrimoine de Roanne : il relie le centre ancien au port de Roanne 

Roanne, la ville qui « sporte » bien

Tour de France, Critérium du Dauphiné,  meeting aérien, basket (Chorale, Roanne Basket Féminin) , tennis de table avec Loire Nord Tennis de Table, Roanne défend ses titres et ses couleurs sur tous les terrains.

Roanne, la ville qui se cultive bien

Culturelle, Roanne ? Cinéma multiplex, cinéma d’art et d’essai, théâtre à l’italienne, « Scarabée » (salle de spectacles et de concerts)…, Roanne vous propose un large choix de divertissements culturels à découvrir en famille ou entre amis.

Flâner au bord de l’eau

En s’éloignant du centre-ville, retrouvez le calme paisible au bord de l’eau, tantôt côté fleuve Loire pour admirer le charme sauvage de ses rives, tantôt côté port pour flâner au bord du chemin de halage du canal Roanne-Digoin.

Partir en virée shopping

Une spécificité roannaise : son centre-ville piéton de 400 commerces. On trouve également de nombreux magasins d’usines de prêt-à-porter ou de linge de maison pour faire de bonnes affaires.

Vous l’aurez compris, Roanne est une ville agréable à visiter. N’hésitez plus, laissez-vous tenter !

Un peu d’histoire

Edifiée sur les bords de Loire, la cité s’étend sur 2 000 ans d’histoire.
C’est au IIème siècle qu’on trouve trace de celle qui au temps de la Gaulle romaine s’appelait « Rodumna ». Les fours de potiers présents dans le centre ancien témoignent de cette époque.
C’est sous le règne d’Henri IV que le bourg de Roanne se développe. Outre le quartier du château nommé aujourd’hui « centre ancien », on trouve le Bourg Neuf et le Bourg Basset qui s’étendent jusque sur les bords de la Loire. Le port devient de plus en plus important, des logis et hostelleries se créent alors pour accueillir voyageurs et négociants.

En 1630, Roanne n’est pas épargnée par une terrible épidémie de peste. Suite à ce fléau, les mariniers construisent une chapelle dédiée à leur patron Saint Nicolas. La chapelle des mariniers, lieu de réunion et de culte est toujours présente au port.
En 1864, Roanne est la quatrième ville à obtenir la légion d’honneur. Cette distinction marque la reconnaissance de l’action de François Populle, Maire de la commune, qui s’est opposé au pillage de Roanne par les Autrichiens.

De 1865 à 1874, à l’emplacement du couvent des capucins, fut construit l’Hôtel de Ville. Dix ans plus tard, à proximité, s’éleva un Théâtre à l’italienne. Le pont en pierre sur la Loire qui relie Roanne à la ville Le Coteau date de 1834. Avant cette année, de nombreux ponts en bois furent construits et détruits à chaque crue de la Loire.

Si vous souhaitez organiser une escapade à Roanne et dans le Roannais, restaurateurs et hébergeurs se feront un plaisir de vous accueillir dans leur établissement où qualité rime avec convivialité.