La force de ces projets : un portage public

C’est la collectivité et son partenaire OSER, à travers la Roannaise des Énergies Renouvelables, qui ont développé ces projets et qui seront propriétaires des futures éoliennes, au bénéfice de tous.

En effet, plutôt que de laisser à un développeur privé le choix des zones d’implantation ainsi que les bénéfices de la vente d’électricité de ces projets, Roannais Agglomération a préféré maitriser le développement éolien sur son territoire et a choisi d’investir dans ces projets pour être bénéficiaire de l’ensemble des retombées économiques (bénéfices issus de la vente d’électricité et retombées fiscales issues des différents types d’imposition auxquelles est soumis l’exploitant d’un parc éolien).

Ces nouvelles ressources profiteront à tous les habitants, car elles permettent d'investir dans de nouvelles infrastructures, d'améliorer les services municipaux et intercommunaux...

Deux projets de parcs éoliens

Les études techniques et environnementales sont aujourd’hui terminées et ont permis de définir deux projets de parcs éoliens en cohérence avec les enjeux techniques, environnementaux et humains identifiés :

  • aux Noës, un projet de 6 éoliennes pour une puissance totale installée de 17 mégawatts ;
  • à Urbise, un projet de 3 éoliennes pour une puissance totale installée de 9 mégawatts.

Ces deux projets contribueront à l’atteinte des objectifs d’autonomie énergétique et de développement des énergies renouvelables fixés sur le territoire. Ils produiront, à eux deux, l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 25 600 habitants de l’agglomération.

Les étapes du projet

Un dossier de Demande d’Autorisation Environnementale (DAE) pour chacun des projets a été déposé en préfecture à la fin du mois de mars 2019, ouvrant une période d’instruction d’environ 10 mois durant laquelle une vingtaine de services de l’État (DREAL, DDT…) examinera les dossiers déposés.

Celle-ci se clôturera par une enquête publique, au cours de laquelle les habitants et les élus seront consultés dans un périmètre de six kilomètres autour des zones d’implantation potentielles.

Sur la base de tous ces éléments, le Préfet de la Loire prendra la décision d’autoriser ou de refuser les projets en question.

La démarche de concertation

Pour construire des projets respectueux des enjeux du territoire, Roannais Agglomération a souhaité associer les élus et les habitants des communes concernées tout au long du développement de ces projets Une démarche d’information et de concertation, propre à chacun des deux projets, a été mise en place, se déclinant sur plusieurs niveaux (participation des élus, ateliers thématiques destinés aux riverains des zones d’études, information grand public…)