Un budget 2017 bon pour le Roannais

Malgré une nouvelle baisse des dotations de l’État, la Ville de Roanne poursuit ses objectifs : conserver un service public de qualité et investir dans des projets moteurs sans augmenter les taux des impôts locaux.

Le cap fixé est clair et bien défini. Et l’anticipation, au coeur du budget, permet d’afficher des finances saines et un plan de route de 71M€, avec toujours d’ambitieuses dépenses d’investissement, soit 17M€*. « Notre objectif est de respecter le contrat pour lequel nous avons été élus », prévient Daniel Pérez, Maire-adjoint chargé des Finances. Et ce malgré les nouvelles baisses drastiques des dotations de l’État. Roanne doit ainsi faire face à un coup de rabot de 3,4M€ (baisse cumulée de dotation forfaitaire depuis 2013), contre 2,7M€ en 2016. Dans ces cas, mieux vaut être fourmi que cigale ! Daniel Pérez le sait : « On est obligé d’être prudent, de faire un budget en anticipant une possible recette en moins. » La baisse des dotations de l’État sera une nouvelle fois accompagnée d’une hausse singulière des dépenses obligatoires imposées aux mairies à compter de 2017 : gestion des PACS (Pacte civil de solidarité), hausse du point d’indice des agents… « Mais il n’y pas de raison que les Roannaises et les Roannais payent », explique-t-il.

Comme en 2015 et 2016, pas d'augmentation des taux des impôts locaux en 2017

Pas d’infidélité aux promesses faites. Ainsi, le taux d’imposition n’augmentera pas contrairement à un tiers des communes de France. Pour réussir sa mission, Roanne a fait le choix de rationaliser les coûts et le budget de fonctionnement, tout en gardant un service public de qualité et proche de ses habitants. Exemples de coût maîtrisé : le regroupement de l’école Mâtel ; la mutualisation des services entre la Ville et l’Agglomération. L’investissement, synonyme d’attractivité et d’emplois pour la ville, restera également la pierre angulaire du projet. 2017 verra des initiatives accoucher sur le papier, certaines débuter comme l’aménagement des Bords de Loire, les premières démolitions au niveau de l’îlot Foch-Sully... D’autres projets prendront définitivement vie comme le Jardin des senteurs.

Liste des budgets alloués par la Ville de Roanne à chaque grand projet

Opérations

Rénovation du gymnase Mâtel 570 000€
Aménagements urbains 1 285 000€
Regroupement scolaire Mâtel200 000€
Travaux zéro phyto100 000€
Construction du gymnase boulevard de Belgique50 000€
Construction local service des fêtes400 000€
Acquisitions foncières, démolitions et dépollution3 950 000€
Nouvelles applications NTI420 000€
Actions d'urbanisme 50 000€
Quartier Bourgogne 200 000€
Mise en conformité des horodateurs220 000€
Ilot Foch-Sully2 000 000€
Rénovation de la salle Fontalon18 000€
Travaux de modernisation des cimetières100 000€
Regroupement scolaire Mâtel410 000€
Accessibilité et optimisation du patrimoine500 000€
Création d'un Jardin des senteurs400 000€
Aménagement Bords de Loire2 510 000€
Amélioration et optimisation du renouvellement de l'air dans les bâtiments20 000€
Base nautique du Halage25 000€
Extension du périmètre de vidéoprotection522 000€

Total : 13 950 000 €

Investissements courants

Bâtiment travaux
Bâtiments scolaires, bâtiments sportifs, bâtiments culturels, bâtiments de culte,
bâtiments sociaux, bâtiments associatifs, bâtiments Logistique , enveloppe non affectée
1 046 000€
Voirie
Voirie Éclairage, voirie Travaux, fêtes et cérémonies
825 000€
Environnement
Environnement propreté, environnement stades, environnement espaces verts, environnement travaux,
enveloppe non affectée
328 000€
Garage
Plan Utilitaires, plan Engins, plan petit matériel
301 000€
Autres services 
Archives documentation, Musée, Médiathèque, Culture, Scolaire, Jeunesse, Sports, Police municipale
Cimetières, Nettoyage
163 000€
Subventions d'équipement et participations 432 000€
Total : 3 095 000 €