MAJORITÉ MUNICIPALE

ÉDUCATION : LA VÉRITÉ

Cantines
Avec Osez Roanne, le pain était fabriqué à Balbigny et les produits bio venaient de l’autre bout du monde. Nous, nous préférons les produits frais (95%) et locaux (80%). Prix de revient d’un repas : 12€/enfant - Prix payé : de 3 à 4,6€ selon les familles. Roanne était la seule commune à facturer 0,75€ (6% du prix de revient) à certaines familles.

Études
Les enseignants ne sont plus assez nombreux pour assurer les études ce qui crée une école à deux vitesses : ceux qui ont la chance d’avoir un enseignant et les autres. À la rentrée, tous les enfants seront accueillis
gratuitement. Avec l’aide d’un intervenant, ils pourront faire leurs devoirs, pratiquer une activité ou se divertir. C’est ça la vraie équité !

Investissement
6 millions ont été investis par Osez Roanne de 2008 à 2013 dont 4 pour l’école du Mayollet et 0,5 pour l’école dans laquelle enseignait un adjoint de Mme Déroche. Depuis 2014, toutes les écoles ont fait l’objet de travaux. Toutes seront reliées à la fibre d’ici 2019. Du mobilier neuf, des vidéoprojecteurs interactifs et du matériel informatique performant ont été installés.

Regroupement
7 500 élèves il y a 30 ans. 2 350 en 2014. Toujours le même nombre d’écoles ! Seules les équipes d’Yves NICOLIN ont fait preuve de courage. Il est tellement plus facile (et coûteux) de ne rien faire. Nous avons regroupé des écoles, en concertation avec les parents et les équipes pédagogiques, pour proposer des locaux et des équipements plus modernes.
En centre-Ville, nous étudions la création d’une nouvelle école (5M€ environ) sur l’îlot Gambetta/ République.

Semaine de 4 jours
Nous, nous avons écouté la demande de 75% des parents, des enseignants et des ATSEM en rétablissant la semaine de 4 jours.

Publique ? Privée ?
Pour nous, tous les élèves méritent la même attention. Le forfait des écoles publiques a été revalorisé de 3€/enfant pour la première fois depuis 10 ans. Celui des écoles privées aussi. Osez Roanne n’aime pas le privé et refuse la création d’une école Montessori.

Toute la vérité sur www.roannepassionnement.fr

Les élus de la majorité

L'opposition

RENTRÉE SCOLAIRE : PEUT MIEUX FAIRE

Nous souhaitons une bonne rentrée à tous les élèves roannais.

Nous savons que les conditions d’étude sont importantes pour la réussite scolaire, nous militons pour que tous les moyens soient mis en oeuvre pour l’école publique, afin que chaque enfant, quel que soit son quartier, puisse s’épanouir et développer son potentiel.

D’un Conseil Municipal à l’autre, nous dénonçons les suppressions de moyens décidées par le Maire et son manque d’engagement pour l’école publique.

La hausse des tarifs de cantine de plus de 5%, couplée à la réduction de la part de produits bio et locaux, est une mauvaise nouvelle. De plus, les familles les plus fragiles ont connu une hausse de 300% de 2015 à 2018 et la suppression de l’allocation de rentrée scolaire.

Le « retour » à la semaine de 4 jours que nous n’avons pas voté, verra la suppression des études dirigées gratuites, assurées depuis des décennies à Roanne par les enseignants. L’adjointe déléguée aux affaires scolaires prétend que les enseignants rechignent à les assurer et considère que l’aide aux devoirs suffit. Pourtant, l’équité scolaire passe par l’étude dirigée individualisée si différente de l’aide aux devoirs.

En 30 ans, le nombre d’élèves est passé de 7500 à 2500. Toutes les équipes municipales ont été obligées d’adapter les locaux à cette triste réalité. Contrairement à ce qu’a affirmé publiquement M. le Maire, les écoles n’étaient ni vétustes, ni abandonnées dans le précédent mandat puisque 8 millions d’euros y ont été investis.
Mais, les faits sont là : après avoir fermé les écoles Berthelot, Larochette et la maternelle de Mâtel, le Maire renonce à défendre les écoles du Fuyant, Paul Bert et Crozon. Pire, il favorise l’implantation d’une école privée hors contrat dans l’une des écoles fermées !

Aux côtés des parents d’élèves, des DDEN et des enseignants, tous attachés à l’École Publique, nous continuerons à militer pour un service d’éducation ambitieux, pour la réussite et l’avenir de nos enfants.

Groupe Osez Roanne
Laure Déroche, Paul Paput, Marie-Hélène Riamon, Pascale Vialle-Dutel, Brigitte Dumoulin, Jean-Luc Bourreau, Guy Pognat.

 

 

En raison de la démission de Christian Milon et d’Estelle Perrier du groupe « Roanne Bleu Marine », ceux-ci ont informé la Ville de Roanne qu’ils n’étaient plus habilités à communiquer dans le magazine municipal.