MAJORITÉ MUNICIPALE

1 800 EMPLOIS D’ICI 2020

Depuis 2014, à la Ville comme à l’Agglomération, nous ne ménageons ni notre temps ni notre énergie pour rendre le roannais plus moderne, plus dynamique et plus attractif.

Sans relâche, nous nous battons pour que les Roannais ne soient pas les victimes de la politique gouvernementale qui consiste à donner toujours moins aux collectivités tout en leur demandant d’en faire toujours plus. Pari réussi puisque, malgré la baisse de 20 millions d’euros des dotations sur la période 2014-2020, nous avons baissé de 3% les impôts et stabilisé notre dette.

Avec détermination, nous conduisons les projets qui transforment notre Ville et améliorent sa notoriété sur le plan régional et national. Bords de Loire, Foch Sully, Jardin des senteurs… font déjà référence et reçoivent le soutien du Département, de la Région et de l’État.

Avec responsabilité, nous prenons les décisions qui s’imposent pour adapter le patrimoine municipal à une ville de 37 000 habitants. Ainsi grâce à la nécessaire optimisation du patrimoine scolaire, nous avons, par exemple, pu ouvrir une nouvelle crèche. Il aurait été tellement plus facile de ne rien faire.

Avec attention, nous répondons, à chaque fois que cela est possible, aux attentes des Roannais qui sont associés et informés de nos décisions.

Avec rigueur et volonté, nous avons créé les conditions d’un renouveau économique en dotant notre territoire de nouveaux outils au service des entreprises et des entrepreneurs.

Roanne bouge et se modernise et de nombreux investisseurs voient notre Ville et son Agglomération sous un nouveau jour. Plusieurs entreprises ont récemment fait le choix de notre territoire pour installer ou développer leurs activités. Plus de 1 800 emplois seront créés d’ici 2020. C’est historique et nous voulons que les Roannais en soient les premiers bénéficiaires.

Ni le mensonge ni la démagogie ne nous ferons dévier de notre ligne de conduite parce que vous le savez nous aimons Roanne Passionnément.

Les élus de la majorité

Découvrez l’actualité de votre ville :

www.roannepassionnement.fr

L'opposition

CHERS ROANNAIS, CHÈRES ROANNAISES,

Sous couvert de la candidature de Roanne au programme de Rénovation des centres-villes, le Maire s’est octroyé lors du conseil de mars dernier une « tribune électorale » selon ses propres mots. Aucun des documents projetés n’ayant été communiqué aux élus d’opposition, il est difficile d’analyser un projet qui  concernerait tous nos quartiers pour les 10 prochaines années. Le Maire se vante d’obtenir 10 à 30M€ de subventions de l’État, alors même que le Ministre annonce une enveloppe de 1 500M€ sur 5 ans, soit de 6 à 8M€ par ville ! Par quel miracle les projets annulés en 2014 deviennent-ils réalisables ? Quel sera l’emprunt nécessaire, alors que le maire annonce déjà qu’il va doubler la dette de la Ville pour réaliser l’ilot Sully Foch ?

Malgré ces imprécisions, nous avons soutenu le principe d’une candidature au programme centres-villes, car nous aimons Roanne et nous avons toujours eu de l’ambition pour son développement. Mais comment apprécier la faisabilité d’un tel programme sans connaître le coût pour les contribuables ?

Parce que nous aimons Roanne, nous avons augmenté de 60% les travaux d’investissement entre 2008 et 2014, tout en divisant la dette par deux, sans diminuer le nombre d’agents.

Parce que nous aimons Roanne, nous avons transmis en 2014 à la nouvelle équipe, 15 projets pour l’avenir de la ville, tous financés.

Parce que nous aimons Roanne, nous sommes aussi soucieux des besoins du quotidien qu’ignore le Maire déjà en campagne. Garantir le maintien de l’école du Fuyant et se battre pour conserver la classe que veut supprimer l’État, c’est urgent et c’est maintenant ; Aider les associations à payer la taxe d’habitation, nouvelle obligation de l’État, c’est urgent et c’est maintenant ; Refuser l’augmentation de 300% du prix de la cantine pour les familles les plus démunies, c’est urgent et c’est maintenant.

Parce que nous aimons Roanne et les Roannais, nous restons vigilants face à un Maire qui ne supporte pas la contradiction.

Groupe Osez Roanne

Laure Déroche, Paul Paput, Marie-Hélène Riamon, Pascale Vialle-Dutel, Brigitte Dumoulin, Jean-Luc Bourreau.

En raison de la démission de Christian Milon et d’Estelle Perrier du groupe « Roanne Bleu Marine », ceux-ci ont informé la Ville de Roanne qu’ils n’étaient plus habilités à communiquer dans le magazine municipal.