Yves Perrin : "Nos sites touristiques ont un formidable potentiel de développement"

Route des vins, Train de la Loire, Gravière aux oiseaux, Grands Murcins… À l’heure où la saison touristique redémarre de plus belle, Yves Perrin, vice-président délégué au tourisme, à l’œnologie, à la gastronomie et aux espaces naturels touristiques, nous présente les projets et les nouveautés concernant les sites gérés par Roannais Agglomération.

« Pouvez-vous nous en dire plus sur la future Route des vins de la Côte Roannaise ?

La volonté de l’Agglomération est de créer un itinéraire touristique de découverte dédié au vin bien sûr, mais aussi au patrimoine. Cette route en balcon traversera du nord au sud 14 communes, de La Pacaudière à Saint-Jean-Saint-Maurice-sur-Loire. Le principe sera de mener les visiteurs et les touristes au plus près de tous les viticulteurs de la Côte Roannaise. L’itinéraire, qui privilégie les petites routes de campagne, pourra se faire en voiture ou à vélo.

À quelle phase d’avancement se situe le projet ?

La pose des 93 panneaux jalonnant l’itinéraire routier débutera en juin. Le reste de la signalétique, indiquant les viticulteurs et balisant les sept boucles vélo, sera posé à partir de juillet. Tout devrait être terminé d’ici l’automne. Mais dès cet été, il sera donc d’ores et déjà possible de la découvrir. Il faudra aussi faire connaître cette Route des vins. Cette mission sera confiée à Roannais Tourisme qui sera chargé notamment de créer un site internet, d’assurer les relations presse ou encore la promotion sur les salons professionnels.

Le Train de la Loire a repris du service le 1er mai. Comment voyez-vous l’avenir pour cette attraction devenue emblématique ?

Le Train de la Loire, c’est le premier équipement touristique de l’Agglo, avec plus de 10 000 billets vendus en 2022 ! Il y a là un formidable potentiel. Nous sommes en train de réfléchir à plusieurs pistes de développement pour l’année prochaine (goûters d’anniversaire, cafés littéraires, séminaires, photos de mariage, nouvelles animations…). Nous avons également obtenu un budget pour réaliser des trouées paysagères afin de dégager la vue sur le lac de Villerest le long du trajet. En attendant, dès cette année, nous avons innové avec la diffusion sur le smartphone des passagers de petits films sur l’histoire du train, le fleuve et l’usine hydroélectrique.

Avec la Gravière aux oiseaux et les Grands Murcins, l’Agglo dispose d’espaces naturels magnifiques. Comment comptez-vous les valoriser ?

Ce sont effectivement des lieux exceptionnels, souvent méconnus des Roannais. C’est pourquoi, cette année encore, nous proposerons sur chaque site près d’une cinquantaine d’animations au plus près de la nature. Avec une nouveauté aux Grands Murcins puisque nous avons souhaité que la culture s’invite sur place, à la suite de l’exposition des sculptures sonores de Will Menter, installée en 2022. Ainsi, le festival des Monts de la Madeleine y fera étape pour la première fois avec, le 29 juillet, une promenade musicale dans l’arboretum l’après-midi, suivie d’un concert de Jazz en soirée. Sans oublier un concert de l'orchestre de l'école du Gamec le 2 juillet. Là aussi, nous avons un fort potentiel de développement sur ces deux sites où nous souhaitons développer de nouvelles activités pour attirer un public encore plus large. »